Halles (les)

9 000 hab., 41 ha, quartier du premier arrondissement de Paris. Il est délimité à l'ouest par la rue de la Croix-des-Petits-Champs, au nord par la rue Étienne-Marcel, à l'est par le boulevard de Sébastopol et au sud par la rue de Rivoli. Il est traversé du sud au nord par la rue du Louvre, et de l'ESE à l'ONO par l'étroite et ancienne rue Saint-Honoré. Il contient en son centre l'ensemble réaménagé des anciennes halles de Paris sur environ 10 ha.

Aux Champeaux, sur des marécages asséchés par les moines, s'était installé en 1135 le principal marché de Paris, précédemment place de Grève. Il avait été complètement reconstruit à partir de 1852 (et jusqu'en 1936…) à la suite d'un concours remporté par Victor Baltard, qui y fit construire ses douze structures métalliques, nommées depuis comme pavillons Baltard. L'un a trouvé place à Nogent-sur-Marne, un autre au Japon, le reste a été démonté. Ce «ventre de Paris» entraînait de multiples nuisances; la décision de le transférer à Rungis a été prise en 1962 et son remplacement fut laborieux et hésitant.

Finalement une partie du site, à l'ouest, s'est ornée d'un jardin suspendu, tandis qu'à l'est a été construit de 1973 à 1979 le Forum des Halles, utilisant et entourant le fameux «trou des Halles». Il contient un centre commercial de 180 magasins et 3 000 employés et, sur ses bordures, un pavillon des Arts, un Centre d'animation et de culture, des ateliers d'art, un musée de l'Holographie, une rue et une bibliothèque du cinéma, la bibliothèque pour enfants La Fontaine et une bibliothèque généalogique.

L'ensemble doit être repensé et a suscité plusieurs nouveaux concours, les travaux étant censés commencer en 2010. Le Forum doit y être remplacé par une vaste architecture courbe et assez basse, dite la Canopée, dessinée par les architectes Patrick Berger et Jacques Anziutti; elle offrira 14 000 m2 utiles sur trois niveaux. Le jardin, achevé en 1986 et qui sera aussi rénové sur 4,3 ha, avec du sud au nord un mail, un cours et une prairie, donne au nord sur la place René-Cassin, organisée en théâtre. Sous le jardin, un grand aménagement conduit par Paul Chemetov forme la Place Carrée et comprend des salles de sports et une piscine, le Forum des Images et la médiathèque musicale de Paris. Plus bas encore s'étend la grande gare d'interconnexion des RER A et B, puis D, et du métro, qui voit passer 800 000 voyageurs par jour. Un vaste réseau piétonnier souterrain assure la liaison entre les stations de métro Châtelet, Les Halles et Étienne-Marcel et la gare des RER Châtelet-les-Halles, ouverte en 1977.

Juste à l'ouest se dresse la rotonde à coupole de la Bourse de Commerce, datant de 1899 et reprenant une ancienne halle aux blés de 1763; elle abrite le marché électronique Euronext et elle est flanquée d'une colonne astrologique de 31 m, remontant à 1575 et dernier vestige d'un hôtel de Catherine de Médicis. Hors du périmètre des Halles proprement dites, le quartier comprend aussi la fontaine des Innocents de Jean Goujon (1549), l'église abbatiale Saint-Leu-Saint-Gilles datant du 14e s. et l'église Saint-Eustache du 16e s. assortie de la crypte Sainte-Agnès, le lycée d'enseignement commercial Pierre-Lescot (370 élèves), l'EDTA (École de dessin technique et artistique) Sornas (220 élèves), et le théâtre des Déchargeurs (80 et 25 places).

Le musée du Barreau de Paris est à l'hôtel de la Porte, rue du Jour près de Saint-Eustache. Au nord-ouest sont l'hôtel des Postes de 1880 et la Caisse d'Épargne de Paris, le musée en Herbe pour enfants, ouvert en 1975 par une association (70 000 visiteurs par an). À l'angle nord-ouest, le quartier donne sur la place des Victoires, de forme circulaire, aménagée en 1686 et dotée d'une statue équestre de Louis XVI de 1828. Entre la rue Pierre-Lescot et le boulevard de Sébastopol à l'est, de part et d'autre de la rue Saint-Denis, sont une série de rues piétonnes étroites, dont les noms évoquent un passé pittoresque ou difficile selon les points de vue: Ferronnerie, Lombards, Prêcheurs, Cossonnerie (au 12e siècle, de la Cochonnerie), Petite et Grande-Truanderie…

La station de métro Les Halles est sur la ligne 4 et date de 1908; elle a ses deux sorties rue Rambuteau. Depuis 1977, elle est reliée à celle du Châtelet par un couloir souterrain, et à la gare Châtelet-les Halles des RER A, B et D, construite sous le Forum des Halles. Le quartier avait 20 300 hab. en 1954, 11 200 en 1975. Il est desservi par les métros Louvre-Rivoli, Étienne-Marcel et Les Halles, ainsi que par la gare des RER A et B Châtelet-les-Halles. Plusieurs voies pour automobiles passent sous les Halles en convergeant vers la rue de Turbigo au nord.