Herserange

4 560 hab. (Herserangeois), 354 ha dont 148 de bois, chef-lieu de canton de la Meurthe-et-Moselle dans l’arrondissement de Briey, 2 km au NE de Longwy dans la vallée encaissée de la Moulaine. La dernière usine sidérurgique Stul (Société du train universel de Longwy), du groupe Arcelor, qui employait 330 sal., contre 850 en 1995, a fermé en 2005. Il ne reste aucun établissement au-delà de 15 emplois. La ville a un collège public; à Saint-Jean-l’Aigle, le château de la Faïencerie propose un artisanat des émaux et un petit musée. Herserange avait aussi depuis 1951 une centrale thermique; elle a été arrêtée en 1987. La population communale était de 1 300 hab. en 1881 et a très fortement oscillé ensuite, passant à 2 300 en 1911, puis 7 800 en 1931; elle a encore beaucoup varié, atteint 7 500 hab. en 1962 et chuté ensuite; mais elle a repris 170 hab. entre 1999 et 2008.

Le canton a 17 900 hab. (17 200 en 1999), 6 communes, 3 840 ha dont 1 467 de bois; frontalier du Luxembourg et situé juste au sud-est de Longwy, il comprend les communes de Saulnes, Longlaville, Mexy, Haucourt-Moulaine et Hussigny-Godbrange, toutes au-delà de 2 000 hab. Il est traversé par la vallée encaissée de la Moulaine, affluent de la Chiers, et communique avec Hayange-Metz par la N 52 à quatre voies, avec Villerupt par la D 26 qui longe la frontière par Hussigny.