Hohwald (Le)

490 hab., 2 084 ha dont 1 500 de bois, commune du Bas-Rhin dans le canton de Barr, 8 km à l’ouest d’Andlau, en plein massif vosgien, entre 600 et 1 100 m. Son territoire, très forestier et riche en cascades, points de vue et sentiers de randonnée, est délimité au nord par la crête du Neuntelstein, à l’ouest par le Champ du Feu (vers 1 100 m), au sud par la Grande Belle Vue (857 m), et comprend plusieurs hameaux. Il n’a été érigé en commune qu’en 1867, à partir d’Albé, Beutenbach et Barr, mais avait alors 700 hab. L’érosion démographique semble avoir été freinée dans les années 1990 et la commune a même gagné 90 hab. de 1999 à 2007. Le Hohwald est un centre de villégiature, «station verte de vacances» avec refuges et sports de montagne, arboretum, sculptures contemporaines, musée du schlittage; hôtels Mona Lisa (20 sal.), La Petite Auberge (20 sal.), L’Ermitage (20 sal.).

Le petit village lui-même est dans un vallon débouchant sur l’Andlau; les maisons s’éparpillent alentour dans une large cuvette en clairière, comportant côté sud le gros hameau de Witterthalhof. L’espace humanisé se prolonge vers le sud-ouest dans la haute vallée de l’Andlau, par les hameaux de Neumelkerei et Zundelkopf; la route montant jusqu’au col du Kreuzweg (770 m) d’où elle descend ensuite vers Breitenbach et la vallée du Giessen. Vers l’ouest, le finage communal monte jusqu’au Champ du Feu dans la Chaume des Veaux, où une clairière conserve quelques marcairies, et l’Auberge de Hochfeld. Au nord; sir les pentes qui descendent vers l’Andlau, s’épanouit la grande forêt de la Ville de Strasbourg. Une route de crête (D 130-D 214) fait le tour de la commune au nord et à l’ouest.