Horbourg-Wihr

5 100 hab., 942 ha, commune du Haut-Rhin dans le canton d’Andolsheim, en banlieue E de Colmar, dont elle n’est séparée que par l’A 35 et l’Ill. Ce fut l’ancien site de la gallo-romaine Argentovaria (dont le nom se rapporte à un marécage), puis une grosse seigneurie du duché de Wurtemberg. La commune résulte d’une fusion de 1973; Wihr-en-Plaine, à l’est de Horbourg, a conservé une intéressante église du 16e s. Le territoire communal est principalement sur la rive droite de l’Ill, mais la dépasse au sud-ouest en longeant la forêt de Colmar. Il atteint au nord-est les maisons de Bischwihr et dépasse un peu nord le canal de Colmar. La population a fortement augmenté, en raison de la proximité de Colmar (1 000 hab. au milieu du 20e s., 2 700 en 1975), mais a perdu quelques habitants après 1999.

La commune accueille d’assez nombreuses entreprises: profilage à froid (Profil du Futur, 100 sal., groupe Rheinzink), électronique Estelec (25 sal.); gardiennage Securitas (150 sal.), couverture Gasmi (20 sal.), travaux publics Pontiggia (90 sal.), fournitures dentaires Géma Diffusion (50 sal.); supermarché Match (35 sal.), négoce d’habillement Ahlers Premium (55 sal.), coiffure à domicile Differentiel (30 sal.); hôtel L’Europe (45 sal.). La fabrique de mortiers et bétons Maxit (50 sal.), rachetée par Saint-Gobain en 2008, a fermé en 2009.