Hussigny-Godbrange

3 360 hab. (Hussingeois), 1 537 ha dont 832 de bois, commune de Meurthe-et-Moselle dans le canton d’Herserange, 9 km au SE du chef-lieu, à la frontière du Luxembourg, sur le plateau dominant la petite vallée encaissée de la Moulaine, affluent de la Chiers. Elle est séparée du reste du canton par la forêt domaniale de Selomont à l’ouest, qui occupe tout le versant droit de la Moulaine; une ancienne mine de fer y a été exploitée. Hussigny avait absorbé Godbrange (150 hab.) dès 1810, mais n’a ajouté son nom qu’en 1893.

La commune a commencé sa croissance dans le dernier quart du 19e siècle, passant de 700 hab. en 1871 à 3 000 hab. en 1900; elle a connu son maximum à 4 100 hab. en 1962 et décrû ensuite; mais elle a repris 150 hab. de 1990 à 1999 et 230 de 1999 à 2008: elle n’est qu’à 4 km au sud de Differdange (Luxembourg), qui attire des travailleurs. La commune a peu d’entreprises; maçonnerie Jadot (20 sal.), réseaux électriques Electrolor (30 sal.); travaux publics Traseg (40 sal.).