Jardin-de-Reuilly

quartier du 12e arrondissement de Paris vers le centre de l'arrondissement. Il est traversé par l'avenue Daumesnil, flanquée par la Promenade Plantée, et limité à l'ouest par les rues de Rambouillet et Chaligny. Sa limite nord-est suit à peu près la rue de Reuilly, sa limite sud-ouest le boulevard de Bercy, et elle atteint au sud la courte rue Proudhon.

Le quartier inclut au nord la caserne de Reuilly, affectée au Service National, la clinique du Bien-Naître à l'ouest, le théâtre de l'Opprimé (90 places). Trois tours de 60 m et 21 étages se dressent depuis 1969 rue Érard. La mairie du 12e et le jardin de Reuilly sont en plein centre du quartier et de l'arrondissement. Une piscine et un gymnase flanquent le jardin de Reuilly, qui est sur le tracé de la grande coulée verte qui suit l'ancienne voie ferrée Bastille-Charenton, à l'emplacement de l'ancienne gare de triage.

Le grand ensemble de barres et tours de la zac (zone d'aménagement concerté) Reuilly-Diderot trône au centre-nord, entre les rues de Reuilly et de Charenton, Érard et Montgallet. L'église Saint-Éloi, de formes modernes, date de 1967 et de la reconstruction de cet ensemble, qui accueille le collège public Guy-Flavien (430 élèves) et un jardin Saint-Éloi. À l'est, la limite du quartier déborde la rue de Reuilly et inclut l'hôpital des Diaconnesses (300 lits), qui relève d'une communauté protestante. Le quartier est desservi par les métros Dugommier et Montgallet, Faidherbe-Chaligny à la pointe nord et Bercy à la pointe sud-ouest, Daumesnil à la pointe orientale. Le nom du jardin, que reprend le quartier, est en relation indirecte avec l'ancien château de Reuilly.

La rue Dugommier est une petite voie de 180 m entre l'avenue Daumesnil et le boulevard de Reuilly, dotée en 1867 du nom d'un général Jacques Coquille, dit Dugommier (1736-1794), tué en Catalogne et qui figure au Panthéon. La station de métro Dugommier de la ligne 6 est à la jonction des boulevards de Reuilly et de Bercy, au croisement des rues de Charenton et Dugommier; c'était l'ancienne barrière de Charenton et c'est pourquoi elle se nomma Charenton de 1909 à 1939, avant le prolongement de la ligne 8 vers Charenton. La rue Montgallet va de l'avenue Daumesnil à la rue de Reuilly, sur 340 m; c'est une ancienne voie du Bas-Reuilly, qui portait déjà ce nom en 1709 mais sous la forme Mongallée, selon le nom du propriétaire des terrains de l'époque. La station de métro Montgallet est sur la ligne 8, rue de Reuilly, où elle a été ouverte en 1931.