Jardin-des-Plantes

18 000 hab., quartier du 5e arrondissement de Paris, au sud-est. Il atteint à l'est le bord de la Seine par le quai Saint-Bernard, est limité au nord par les rues Cuvier et Lacépède, à l'ouest par les rues Pascal et Mouffetard, et les boulevards Saint-Marcel et de l'Hôpital le bornent au sud-est. Le quart nord-est du quartier est occupé par le Jardin des Plantes sur 26 ha et 500 m de long. Ce jardin botanique de haut niveau, héritier d'un jardin royal des plantes médicinales de 1635, contient aussi un vivarium, une ménagerie créée dès 1793 et riche de 1 100 animaux sur plus de 5 ha, un jardin d'hiver, une zoothèque, une roseraie, un jardin alpin, de vastes serres, ainsi que le musée d'Histoire naturelle, des bureaux et institutions scientifiques et notamment l'Institut Émilie-du-Châtelet sur les relations des genres, créé en 2006 et associant de nombreux organismes de recherche de sciences naturelles et humaines.

Le Muséum national d'histoire naturelle a été créé en 1793, sur proposition de Lakanal, à partir des collections rassemblées par Buffon, mort en 1788, et par Daubenton. Il possède d'immenses collections d'animaux et de plantes naturalisés, de fossiles, de roches et d'objets préhistoriques. Il comporte sur place de prestigieux bâtiments de collections comme la Grande Galerie de l'Évolution de 1889, naguère nommée Galerie zoologique, la Galerie d'anatomie comparée et de paléontologie de 1898, et la Galerie de géologie et de minéralogie, dont les fondements remontent au 17e siècle et que complète une galerie virtuelle (http://www.museum-mineral.fr/home.php); l'institution possède également de nombreux autres sites hors de Paris, ainsi que le parc zoologique de Vincennes et le musée de l'Homme à Paris.

Le jardin est encadré au nord par la rue Cuvier (530 m), au sud par la rue Buffon (620 m), nommées en hommage à deux grands savants naturalistes, le côté occidental étant longé par la rue Geoffroy-Saint-Hilaire (570 m), autre zoologiste (mort en 1844). Des annexes du Jardin des Plantes sont au sud de la rue Buffon, où se trouvent aussi le lycée professionnel catholique Louise-de-Marillac associé au collège Sœur-Rosalie et, sur le boulevard Saint-Marcel, la clinique du sport Moventis ou Centre médico-chirurgical de l'Université Paris-V (100 à 200 sal.), ainsi que le collège public Raymond-Queneau (500 élèves). Un peu à l'ouest a été installé le Centre Censier, dépendance de l'Université Paris-III (études littéraires). Rue Scipion, l'Espace Scipion de l'Assistance publique occupe un bel hôtel de 1565.

La partie nord-ouest du quartier est plus animée, faite de rues serrées et étroites autour de la place Monge; elle va jusqu'à la rue Mouffetard, de 600 m de long et étroite (7 m), connue pour ses magasins et son marché coloré, et jusqu'à la jolie place de la Contrescarpe, bordée de cafés et dotée d'un minuscule jardin. Cette partie contient le petit square Jaillot, le théâtre Mouffetard (230 places), une caserne de la Garde républicaine qui donne sur la place Monge.

Plus à l'est, proche du Jardin des Plantes, la grande mosquée de Paris, ouverte en 1928 en partie en hommage aux nombreux morts maghrébins de la bataille de Verdun, occupe un hectare et porte un minaret carré de 33 m de haut; elle s'accompagne de l'Institut musulman, d'un hammam très orné. Elle voisine avec les cliniques Colliard et Geoffroy-Saint-Hilaire (200 à 500 sal.), une école privée laïque Claude-Bernard (200 élèves du primaire au lycée) et le petit théâtre de la Vieille-Grille (50 places). Au sud-ouest sont l'église Saint-Médard (15e-18e s.) et le début de l'avenue des Gobelins. Le quartier est desservi par les stations de métro Place Monge et Censier-Daubenton à l'ouest, Gare d'Austerlitz à l'est, les Gobelins au sud-ouest.