Jausiers

1 000 hab. (Jausiérois) dont 110 à part, 10 773 ha dont 800 de bois, commune des Alpes-de-Haute-Provence dans le canton de Barcelonnette, à 8 km ENE du chef-lieu, à 1 250 m, dans la vallée de l'Ubaye, un peu élargie et où le petit lac du Siguret a été aménagé en base de loisirs. «Station verte de vacances», la commune a un petit hôpital-hospice local de 110 lits (aucun médical), quelques commerces et services, une coopérative de la Maison des produits de pays, une petite fabrique de parquets (Technoparké, 30 sal.); musée de la migration et de l'eau, moulin restauré d'Abriès, parcs d'aventure.

Le village était celui des Arnaud, pionniers de l'émigration en 1805, qui passèrent par la Louisiane où Arnaudville rappelle leur nom: le jumelage allait de soi. Plusieurs grosses villas, à hautes façades et trois niveaux, dites mexicaines, se voient dans la commune: Morélia (1900), Manon (1907), Javelly et les Charmettes (1910). Jausiers est séparé de La Condamine et de la haute Ubaye et de l'Ubayette par les gorges du Pas de Grégoire.

La commune est peu étendue sur la droite de l'Ubaye, et y supporte un champ de tir; mais elle est vaste au sud, où elle se divise en deux grandes vallées, séparées par la crête de l'Empeloutier (2 820 m). Celle d'Abriès (ou des Sagnes), à l'est, parallèle à l'Ubayette, va jusqu'à la Tête de Pelouse (2 922 m) et n'a pas de route; une prise d'eau à 1 895 m à la tourbière des Sagnes aboutit au village. La vallée de Clapouse, au sud, monte jusqu'aux cols de Restefond (2 692 m) et la Bonette (2 715 m) dominés par la Cime de la Bonette (2 860 m); la route qui vient de Jausiers déroule 24 km jusqu'au col; il lui en faut encore 26 au-delà pour atteindre Saint-Étienne-de-Tinée (Alpes-Maritimes) dans la vallée de la Tinée; c'est l'une des plus hautes routes d'Europe, et elle monte même à 2 802 m à la Cime de la Bonette, offrant un spectaculaire panorama (table d'orientation). La crête méridionale est dans le Parc du Mercantour; de belles cascades bruissent dans la vallée de Restefond et son annexe du torrent de Terre Plaine à l'ouest, qui vient du lac de Terres Plaine à 2 20 m, sous la Tête Dure (2 694 m); la batterie de Cuguret est à l'est du village. Au-dessus de Jausiers vers le sud, l'ancienne station de ski de la Frache, en ubac, n'a pas réussi mais permet le ski nordique et la raquette. La commune a plusieurs centres et villages de vacances. Son nom s'est jadis plutôt écrit Jauziers; sa population a atteint 2 000 hab. en 1846, 630 à son minimum de 1968; elle croît depuis et a gagné 110 hab. de 1999 à 2004; la commune a 630 résidences secondaires, pour moins de 400 résidences principales.