Kochersberg

pays de basses collines couvertes de lœss à l'ouest de Strasbourg, l'un des très «bons pays» agricoles de l'Ackerland, à forte personnalité. Le paysage et les gros villages y sont remarquablement soignés; les fermes à cour carrée y ont des portails à toit; tabac et betterave à sucre contribuent à une production de haut niveau. On attribue à la fois aux sols, à la proximité de Strasbourg, à l'abondance des protestants et à un régime successoral particulier (transmission au fils aîné) la solidité du système local, mais il était réputé dès l'époque romaine. La population est toutefois un peu moins dense que dans la basse plaine et il n'y a pas de réelle ville: seule Truchtersheim émerge un peu, Wasselonne est en périphérie. Vers le NO, jusqu'aux abords de Saverne, les collines modelées dans les terrains tertiaires sont plus élevées et plus accidentées, des séries de failles SO-NE ayant fait jouer de petits blocs: on nomme ce pays Arrière-Kochersberg. La communauté de communes du Kochersberg associe 19 communes (16 100 hab.) et siège à Truchtersheim.