Lambersart

28 900 hab. (Lambersartois) dont 460 à part, 628 ha, commune du département du Nord dans le canton de Lille-Ouest, juste au nord-ouest de Lille et de sa citadelle. La Deûle sépare Lambersart de Lille. C’est une banlieue résidentielle et riche de Lille, dont la municipalité est traditionnellement de droite; le maire est Marc-Philippe Daubresse (UMP), ingénieur, également député et ancien ministre. La ville a de belles maisons arts déco, plusieurs parcs et jardins, un émetteur de télévision. Le centre culturel et de spectacles du Colysée s’entoure de jardins modernes. Lambersart bénéficie de trois stations de métro (ligne 2), d’une gare avec bifurcation ferroviaire, d’un échangeur de la rocade (D 710) lilloise. Elle reçoit deux collèges publics et deux privés, un lycée public, deux lycées privés dont un professionnel; clinique (55 sal., 45 lits), institut de rééducation psychologique, caserne des 11e et 12e CRS.

Les principaux établissements industriels sont ceux des équipements hertziens du groupe Thales (190 sal.), du matériel de contrôle Siem (50 sal.), des laboratoires d’homéopathie Boiron (45 sal.), des équipements aérauliques Cofrino Froid (35 sal.), de la blanchisserie-teinturerie Edmé (30 sal.), de la biscuiterie Blond (25 sal.). Lambersart a des magasins Match (65 et 40 sal.) et Intermarché (70 sal.), des négoces de matériaux Technino (groupe Culligan, 65 sal.) et de fournitures Bergerat-Monnoyeur (55 sal.), la vente ) distance Chronodrive (30 sal.); stations de France-3 (80 sal.) et France-Télévisions (100 sal.).

Dans les services et le bâtiment figurent le nettoyage Pro Impec (650 sal.), les réseaux d’eau et de gaz Proxiservice (85 sal.), le dragage SDI (35 sal.), les constructions Nord France (230 sal.) et la publicité DDB (85 sal.) et Cometik (30 sal.) ; BC Finance (30 sal.), aide à domicile Dom’en Nord (30 sal.). ERDF signale 100 sal., GRDF 45.

Lambersart n’avait encore que 1 200 hab. en 1850 et a crû surtout à partir du quatrième quart du 19e s., passant à 6 800 hab. en 1901. Elle a atteint 19 000 hab. en 1954 et culminé à 29 600 en 1975. Sa population a un peu diminué ensuite, mais aurait repris, gagnant 500 hab. de 1999 à 2010.