Lavandou (Le)

5 500 hab. (Lavandourains), 2 965 ha dont 460 de bois, commune du département du Var dans le canton de Collobrières, 41 km à l'est de Toulon. Devenue une active station balnéaire, la commune a été créée en 1913 à partir d'un petit port de pêche du territoire de Bormes-les-Mimosas, avec 1 300 hab.; elle en avait 2 400 en 1954, 3 800 en 1975 et a gagné 350 hab. de 1999 à 2007. Le vieux village est sur le relief mais très près de la côte, à l'est de celui de Bormes, et se doublait d'un port de pêche. La commune dispose d'une partie de la plaine de Bormes dans le quartier de la Grande Bastide, sur la rive gauche du Batailler. Tout un front de mer d'appartements longe la plage du Lavandou; en arrière sont un collège public, un parc de loisirs et un parc aquatique, d'autres habitations; juste au nord, sous les hauteurs du Rousset, a été aménagé le port de plaisance (1 100 anneaux) et de pêche sportive.

L'urbanisation balnéaire a gagné tout le littoral rocheux vers l'est, par les pointes de la Fossette et du Layet et les petites plages qu'elles délimitent. Elle atteint la grande anse de Cavalière, ancien site d'une petite station grecque Alconis devenue Alcône aux temps gallo-romains, bordée d'une belle plage et d'un ensemble d'habitations. Au-delà, le cap Nègre s'avance assez loin en mer, et s'est couvert de villas de luxe. Derrière le cap, la plage et le vallon de Pramousquier sont encore dans la commune du Lavandou et ont reçu un autre petit village balnéaire jouxtant Cavalière. qui est tout entier dans la commune. La route y porte le nom de Corniche des Maures.

Vers l'intérieur, le finage monte sur les premières pentes des Maures où il atteint 482 m à Bissarre, englobe au nord-est le bois de la Colle et descend jusqu'au vallon de Pramousquier. Dans ce finage s'éparpillent le dolmen de la Pierre d'Avenon au nord-ouest, les bourgs castraux de Castel Nègre et de Murène, le monument du Temple d'Hercule (19e s.) au-dessus de Cavalière. La commune, fleurie (trois fleurs), se flatte de disposer de 11 parcs et jardins, 12 plages et de 13 fontaines. Des animations culturelles sont assurées par le Réseau Lalan, du nom de l'ancienne épouse du peintre Zao Wou-Ki. Les principaux employeurs privés sont un supermarché Champion (85 sal.), l'hôtel les Roches fleuries (50 sal.), la résidence L'Oustal del Mar (50 sal.), les transports DDF (50 sal.), la station de traitement des eaux de la Saur (90 sal.). Le Lavandou avait 6 900 résidences secondaires en 1999, 700 emplacements de camping (7 terrains) et 840 chambres dans 36 hôtels; musée du coquillage.