Lembach

1 800 hab., 4 889 ha dont 3 700 de bois, grande commune du Bas-Rhin dans le canton de Wissembourg, à 15 km OSO de la ville et au nord de Woerth. Le village est une bourgade pittoresque et assez bien équipée dans le parc régional des Vosges du Nord, dans la vallée de la Sauer au confluent du Heimbach, et s'accompagne de lotissements au nord (Steinacker) et au sud (Eichholz), d'ateliers dans la vallée. Elle a absorbé Mattstall en 1972, dont le village est dans les bois à 5 km au sud-ouest, mais sa population reste stable.

Dans un environnement accidenté et boisé, bordé au nord par la frontière, Lembach donne accès à toute une série de sites touristiques plutôt isolés le long de la frontière: les ruines féodales du château de de Fleckenstein, avec avec musée et panorama, 80 000 visiteurs par an, un étang et une maison forestière, le hameau de Gimbelhof; au nord-ouest dans la vallée affluente du Steinbach, les ruines du château de Frœnsbourg au pied desquelles sont la ferme de Frœnsbourg et la maison forestière de Katzenthal; le sommet du Mohnenberg culminant à 547 m; le hameau de Soultzthal dans la vallée du Soultzbach; des sites de rochers et d’escalade.

À l'ouest sont le hameau de Distendorf dans une petite clairière, et sur le plateau le château de la Verrerie (19e s.) dans une autre. La commune a des restes de la ligne Maginot, comme le Four-à-Chaux au sud de Lembach, où est un musée de la ligne Maginot. Au sud-est du village sont encore le petit hameau de Ziegelhutte et le groupe des trois hameaux de Pfaffenbronn, Vieux-Pfaffenbronn et les Châtaigniers. Lembach accueille le célèbre restaurant Au Cheval Blanc (Mischler, 35 sal.) et le siège de la communauté de communes de la vallée de la Sauer et du groupe «station verte de vacances» de la vallée de la Sauer (8 communes).