Lesquin

6 400 hab. (Lesquinois), 841 ha, commune du département du Nord dans le canton de Seclin-Nord, 8 km NE du chef-lieu au sud-est de Lille ; on prononce Léquin. La ville a crû comme commune de banlieue. Elle avait 1 250 hab. en 1850, 2 100 en 1911, et poursuit encore sa croissance, gagnant près de 400 hab. de 1999 à 2010. Elle a une gare sur la voie ferrée de Lille à Valenciennes, un ensemble d’échangeurs des A 1, A 27 et A 23, un collège public et un privé, une clinique HPM (150 sal., 80 lits), une maison de retraite. Elle héberge l’Itiape (Institut des techniques de l’ingénieur en aménagements paysagers de l’espace), et organise un festival européen de cuivres Brass Open.

Le Centre régional de transport s’y est installé sur 295 ha près de la gare ferroviaire et de l’aéroport. L’aérogare de Lille-Lesquin est bien dans la commune, mais l’emprise de l’aérodrome est principalement sur les territoires des communes plus méridionales de Frétin et Avelin, qui sont dans le canton de Pont-à-Marcq. Cet aérodrome occupe en tout 482 ha et dispose de deux pistes (2 845 et 1 800 m) et d’une aérogare nouvelle de 1996. Son trafic annuel a dépassé le million de passagers en 2007, montant à 1,4 M en 2012, avec une forte augmentation des compagnies bon marché cette année-là, accroissant la part du trafic international, qui s’aproche de la moitié; cela représente 20 000 mouvements d’avions commerciaux et onze compagnies assurent des vols réguliers. Ce trafic classe l’aéroport en 14e position en France, avant Montpellier et Strasbourg, après Nantes et les trois principaux aéroports d’outre-mer. Les mouvements d’avions privés et de club sont de 15 000 par an (0 en 2011). Le fret est en baisse (37 000 t en 2011 contre 68 000 t en 2007, mais en fret camionné, 700 t seulement en fret avionné).

Lesquin eut une grosse usine de moteurs électriques de 1899, dite francoaméricaine, qui fabriqua ensuite des réfrigérateurs Thomson-Houston ; mais elle n’est plus guère un lieu d’industrie et ses nombreuses entreprises sont principalement de commerce et de services, avec une forte participation des transports, sans grand rapport d’ailleurs avec l’aéroport. Les principaux établissements de production sont ceux des menuiseries métalliques SMF (120 sal.) et PMN (55 sal.), équipements aérauliques CEF (75 sal.), matériel minier Skako (75 sal.), fermetures de sécurité Gunnebo (groupe Fichet-Beauche, 65 sal.), résidences mobiles IRM (Ideale, 60 sal.), menuiserie PMN (55 sal.); laiterie Danone (40 sal.), chimie PMC OIuvrie (antimousse, 40 sal.); installations électriques Axima Seitha (170 sal.) et Fauché (40 sal.), d’analyses et essais Dekra (55 sal.) et Socotec (40 sal.); plus un centre de collecte, traitement et recyclage de déchets électriques et électroniques installé en 2005 sur le site de l’ancienne fabrique d’appareils électroménagers Selnor par Coolrec, du groupe néerlandais Van Gansewinkel (Envie2E, 100 sal.).

Lesquin a des hypermarchés Auchan (230 sal.) et Lidl (220 sal.), des magasins Leroy-Merlin (125 sal.), Decathlon (40 sal.), des négoces d’ordinateurs Ingram Micro (320 sal.), de crèmerie Prolaidis (140 sal.), de chaussures Desmazières (100 sal.), d’équipements pour automobiles Quinton Hazell (90 sal.) et Mobivia (55 sal.) de matériaux Dubois (95 sal.), de bois et panneaux DMBP (85 sal.), d’électroménager Bigben (70 sal.), d’outillage Kiloutou (70 sal.), d’équipements d’automobiles, de matériel de levage Still (65 sal.), de matériaux Wolseley Panofrance (55 sal.), de fournitures industrielles Jungheinrich (55 sal.), de plomberie Chevalier (55 sal.) et Brossette (40 sal.), de quincaillerie Bossu-Cuvelier (50 sal.), de sucreries Sweet Paradise (45 sal.), de plastiques à recycler NordPalPlast (45 sal.), de métaux D’Halluin (40 sal.).

Dans les transports et la logistique figurent une plate-forme logistique du groupe Auchan, la manutention Aviapartner (160 sal.), les transports et entrepôts Flandre Express (200 sal.), D’Haenens (190 sal.), Dentresangle (150 sal.), Geodis-Calberson (100 sal.) et Geodis Wilson (45 sal.), Schenker Joyau (95 sal.), Desmazières (90 sal.), Mory (90 sal.), Giraud (85 sal.), DSV (85 sal.), UPS (80 sal.), Chronopost (65 sal.), Brinks (70 sal.), TNT (70 sal.), STEF (50 sal.), Defitrans (50 sal.), Trafic (50 sal.), DHL (50 sal.), Fockedey (50 sal.), uehne-Nagel (45 sal.), Via Location (45 sal.), Swissport (40 sal.); transports aériens Regional (60 sal.). S’y ajoutent les entreprises d’étanchéification Soprema (35 sal.), de nettoyage Net-Eclair (TEP, 300 sal.), Safen (220 sal.); hôtels Mercure (95 sal.) et Novotel (40 sal.) à l’aéroport; travail temporaire Adecco (150 sal.), Adia (85 sal.), formation d’adultes Clictel (40 sal.). Un nouveau parc d’activités de Lesquin-Sainghin s’est ouvert à l’est (100 ha, 2007).