Libercourt

8 600 hab. (Libercourtois), 660 ha, commune du Pas-de-Calais dans le canton de Carvin, juste à l’est de Carvin dont elle a été détachée en 1947 avec 9 700 hab. ; sa population est montée à 10 700 hab. en 1968 et décline depuis (-300 hab. de 1999 à 2010). Elle est traversée par la voie ferrée de Lille vers Douai (gare), la LGV et l’A 1 avec un gros échangeur intégrant la N 17. Elle a été une ville minière par les puits n°3 et 5 de la Compagnie d’Ostricourt, dont il reste un gros terril (n°115).

Elle a un collège public et cumule de nombreux ateliers, notamment dans l’agro-alimentaire, dont les principaux sont la fromagerie Le Centurion (240 sal.), apparue en 1953, spécialisée dans le pré-emballage (emmentals et hollandes surtout) ; la charcuterie et les plats cuisinés Gourmets de l’Artois (60 sal.), les restaurations collectives Dupont (470 et 140 sal.), Diane (120 sal.).

Dans les autres domaines apparaissent les pièces plastiques Mecacorp (160 sal.), au groupe Mecaplast de Monaco qui a repris Sofairel du groupe Neyr ; réparation ferroviaire Loyez (50 sal.) et de matériels de distribution de carburants Madic (45 sal.), emballages en carton Seyfert (70 sal.), imprimerie Dumoulin (30 sal.). Dans le tertiaire, se signalent un supermarché Carrefour (25 sal.), le négoce d’horlogerie Big Ben (35 sal.), le gardiennage Ellipse (45 sal.) et un gros ensemble de transports et logistique Gautier (210 sal.), Gonnet (140 sal.), Kuehne Nagel (180 et 130 sal.), Ducros (130 sal.), TIM (50 sal.); ambulances Union (35 sal.); centre d’appels K par K (35 sal.).