Liffol-le-Grand

2 430 hab (Liffolois), 3 391 ha dont 1 684 de bois, commune du département des Vosges dans le canton de Neufchâteau, 11 km au SO du chef-lieu. La ville est juste au pied de la côte de Meuse, à l’entrée de la trouée qu’emprunte la Saônelle, sur la N 74 et la voie ferrée vers Chaumont. Liffol s’est révélée riche en restes gallo-romains, ce dont témoigne un musée archéologique. Mais le nom de la commune est sans rapport avec la proximité du site archéologique plus connu de Grand: il s’oppose seulement à un Liffol-le-Petit qui est juste au sud-ouest, mais en Haute-Marne.

C’est une capitale de l’industrie du bois, spécialement de la chaise «haut de gamme», où s’activent une série d’ateliers, dont les plus étoffés sont ceux des sièges Pierre Laval (100 sal.), Style et Confort (65 sal.), Counot-Blandin (40 sal.), Delaroux (30 sal.); d’autres encore ont moins de 20 salariés; transports Girard (55 sal.). Outre un collège public, la ville a un centre d’apprentissage spécialisé et un musée de l’ébénisterie, un supermarché U (moins de20 sal.); mais la situation y est devenue difficile et la ville perd des emplois et des habitants depuis le maximum de 1975 (3 200 hab. sdc), dont 140 entre 1999 et 2008.