Limagne (Grande)

plaine au centre de l’Auvergne, occupant un fossé d’effondrement bourré de sédiments, d’environ 60 km N-S et 25 km O-E. Elle est diversifiée par l’occupation humaine, qui oppose l’agglomération de Clermont-Ferrand aux espaces plus ruraux; et par le relief et les sols, qui différencient un Sud encombré de buttes calcaires et surtout volcaniques, un Est sableux aux terroirs moins riches (les Varennes), une partie centrale aux terres grasses et fertiles, jadis marécageuses mais amendées par plusieurs siècles de drainage (les Terres noires). La Grande Limagne est prolongée au NO par le bassin d’Ébreuil, lui-même encadré de failles; et au NE par la Forterre, alternant buttes et bas-fonds drainés. Elle fut un grenier de l’Auvergne; il reste une sucrerie à Aulnat, et surtout les installations de la puissante société d’origine coopérative Limagrain dans le canton d’Ennezat. Trois communautés de communes portent le nom de la contrée: celles de la Limagne d’Ennezat (12 communes, 10 600 hab.), du Nord-Limagne (12 communes, 8 400 hab.) autour d’Aigueperse, de Limagne-Bord d’Allier (5 communes, 4 900 hab.) autour de Maringues.