Longeville-lès-Saint-Avold

3 840 hab. (Longevillois), 2 454 ha dont 1 099 de bois, commune de la Moselle à la pointe nord-est du canton de Faulquemont, 10 km NNE du chef-lieu. La ville est dans une petite vallée qui descend vers Saint-Avold, à 5 km de celle-ci, entre les hauteurs qui portent la forêt de Longeville au nord, et les promontoires du Castelberg et du Haut-Bois au sud. L’autoroute de l’Est passe dans la forêt au nord de la commune, la N 3 dans la ville.

Celle-ci accueille une grosse usine des pompes Grundfos (groupe danois, 570 sal.) et l’entreprise d’isolation Kaefer-Wanner (150 sal., groupe allemand de Brême); métalleries GTIA (35 sal.) et ERM (35 sal.), menuiserie Xylotech (30 sal.); restauration d’autoroute Autogrill (45 sal.); bâtiment, travaux publics et transports Albizzati (40 sal.), transports Koch (50 sal.); nettoyages Flash Entretien (110 sal.) et Levier (25 sal.) du même groupe; des garages et un hypermarché Cora (350 sal.); viandes de boucherie MG (35 sal.).

La ville a un collège public; et une maison de repos et convalescence de la Caisse primaire d’assurance-maladie de Thionville dans l’ancienne abbaye des Glandières; une réserve naturelle de chauves-souris est protégée au Castelberg et au Haut-Bois (75 ha). Forte de plus de 2 000 hab. dès 1836, et maintenue entre 1 600 et 2 000 jusqu’en 1940, la commune est passée à 3 000 en 1962 et poursuit sa croissance, mais très modérément.