Loon-Plage

6 400 hab. (Loonois), 3 567 ha, commune du département du Nord dans le canton de Gravelines, 6 km à l’est du chef-lieu. Le village-centre originel est à 3 km de la mer, mais le territoire communal va du littoral au canal de Bourbourg, dans des terrains jadis marécageux drainés par une série de watergangs. La commune est fleurie (quatre fleurs) et bénéficie d’un collège public mais n’a rien de touristique, même si la commune a ajouté «Plage» à son nom en 1890 : ni résidence secondaire ni camping, cependant trois hôtels (190 chambres). La N 1, l’A 16 et la voie ferrée traversent son territoire. Au nord, la côte est longée par le canal des Dunes, qui aboutit au bassin de l’Atlantique creusé au nord-ouest et précédé par un vaste avant-port partagé avec Gravelines.

Sur ces rives ont pris place le terminal Transmanche de Dunkerque et l’usine Aluminium Dunkerque (Alcan, 610 sal., jadis Pechiney), les manutentions portuaires Sea Bulk (150 sal.) et Terminal des Flandres (110 sal.), les transports maritimes DFDS (danois, 70 sal., ex-Norfolkline), les transports Ghestem (50 sal.) et SDV (45 sal.), l’entreposage Dunfresh (65 sal.), la distillerie des alcools Ryssen (40 sal.) ; nettoyage Onet (125 sal.). Elle a eu 2 000 hab. en 1856, a d’abord crû lentement (3 000 hab. en 1954) puis plus vite dans la seconde moitié du 20e s., culminant en 1999 ; mais elle a perdu 300 hab. de 1999 à 2007.