Luberon (le)

montagne de Provence, au nord du cours inférieur de la Durance, d’environ 60 km de long et d’axe ouest-est. Ce relief correspond à un anticlinal de calcaires crétacés (hauterivien), plus ou moins dissymétrique et faillé, et dont les principaux escarpements sont tournés vers le nord. On distingue généralement à l’ouest de la cluse de l’Aigue-Brun le Petit Luberon, déversé vers le sud et muni d’une carapace d’urgonien, à l’est le Grand Luberon. Au nord, le Luberon domine le bassin d’Apt; à son pied, le plateau de Claparèdes est modelé dans le remplissage de molasses miocènes. Le Luberon est devenu renommé depuis les années 1950 surtout, dans la mesure où l’intérêt marqué par quelques artistes de renom a attiré une certaine bourgeoisie parisienne friande de soleil et de rencontres, et à sa suite des investisseurs et des touristes sensibles aux modes. Normalement le nom ne prend pas d’accent sur le e, qui doit s’entendre (on devrait presque dire Lubeuron, pas Lubron…); mais cette vogue et ce changement de population a répandu la prononciation «parisienne» Lubéron, au point d’affecter jusqu’à l’orthographe officielle du nom d’un village récemment modifié (Vitrolles-en-Lubéron en 1996). Oppède, Ménerbes et Lacoste, appuyés sur le Petit Luberon, ont formé avec Gordes au nord un prétendu «triangle d’or du Luberon» (ou plus souvent du Lubéron), expression en faveur chez les agents immobiliers, en effet orfèvres en la matière. Les intercommunalités, ainsi que le Parc, ont évité cette erreur et écrivent Luberon sans accent.

Le Parc naturel régional du Luberon a été créé en 1977. Il s’étend sur 174 526 ha et enregistre 152 000 habitants; il inclut 72 communes dont celles de Cavaillon, Manosque et Apt, mais certaines communes forment des enclaves non adhérentes. L’extension va bien au-delà du Luberon proprement dit puisque le Parc contient tout le bassin d’Apt, les «monts» de Vaucluse au nord, et va au sud jusqu’à la Durance, qu’il remonte à l’est jusqu’à la hauteur d’Oraison. Du moins le Luberon en constitue-t-il la partie centrale. La Maison du Parc est à Apt. Dans la commune de Manosque, le domaine de la Thomassine a été aménagé en Maison de la biodiversité et héberge des associations, dont le groupement des oléiculteurs de Haute-Provence et du Luberon. Le château de Buoux est devenu un centre de séjour et de découverte, dit «Château de l’environnement». Depuis 1987, le Parc s’est doté d’une Réserve naturelle géologique, qui comprend 28 sites répartis dans 20 communes et portant sur des terrains tertiaires, et un musée de géologie depuis 2007 à la Maison du Parc. En 1997, le Parc fait partie du réseau des réserves de biosphères de l’Unesco. Un atlas du Parc est accessible (http://www.atlas-parcduluberon.com).

Six groupements intercommunaux utilisent le nom du Luberon. La communauté de communes Luberon-Durance est un groupement intercommunal du Vaucluse qui rassemble 13 communes et 12 600 hab. et siège à La Tour-d’Aigues. La communauté de communes Provence-Luberon-Durance est un autre groupement intercommunal du Vaucluse qui associe quatre communes et 31 700 hab.; le siège est à Cavaillon. La communauté de communes des Portes du Luberon est aussi un groupement intercommunal du Vaucluse, qui associe 7 communes et 11 500 hab. et siège à Cadenet. Enfin la communauté de communes du Pied-Rousset en Luberon, également en Vaucluse, réunit 8 communes et 6 100 hab. et siège à Bonnieux; Pied-Rousset est un lieu-dit au sud-est de la commune de Goult, où s’équipe un parc d’activités. La communauté de communes Luberon Durance Verdon est un groupement intercommunal des Alpes-de-Haute-Provence et du Var, associant 8 communes (25 100 hab.) dont Manosque, Gréoux-les-Bains et Vinon-sur-Verdon. Le siège est à Manosque. La communauté de communes du Luberon oriental est un groupement intercommunal des Alpes-de-Haute-Provence réunissant 5 communes et 11 200 hab.; le siège est à Volx; Oraison et Villeneuve en font partie. Une «petite région agricole» porte le nom de Monts du Ventoux, de Vaucluse et du Luberon et comprend 62 communes du Vaucluse.