Lucelle

41 hab., 1 027 ha dont 646 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton de Ferrette, 12 km au SSO de Ferrette sur la route de Delémont, juste à la frontière suisse. C’est la commune la moins peuplée du département, mais elle avait 280 hab. en 1820, et le village n’est que la partie française d’une petite agglomération qui chevauche la frontière (commune suisse de Pleigne). Le village est né de l’abbaye cistercienne de Lucelle, créée en 1123 et qui fut une grande puissance foncière; il reste quelques vestiges au bord de l’étang, qui est en Suisse. La forêt monte sur les pentes du Glaserberg, au NE. Un centre européen de rencontres de 150 lits a été ouvert par une communauté d’intérêts franco-suisse dans un parc de 14 ha. La frontière franco-suisse suit sur 12 km la vallée de la Lucelle (Lützel en Suisse), qui coule vers Bâle. Le nom germanique était Lützel et évoque pour certains un ermitage ou prieuré (cella, zell) prédécesseur d’une abbaye cistercienne à large rayonnement apparue en 1123; mais le mot peut venir des bois (lucus) et lützel est aussi «petit» en germanique, désignant simplement la petite rivière. Il existe un autre étang de Lucelle à Mooslargue, 10 km au nord à vol d’oiseau.