Lure (montagne de)

grand crêt de Haute-Provence, d’une trentaine de kilomètres de long, de direction est-ouest, dans le prolongement du mont Ventoux; son front rocheux escarpé est tourné vers le nord, où il domine la combe de Valbelle; il culmine à 1 826 m au sommet de Lure dans la commune de Saint-Étienne-les-Orgues. Sur son flanc méridional a été aménagée la petite station de sports d’hiver de Lure; juste au-dessous, dans les bois, se cache l’abbaye de Lure. Ce relief marque la terminaison vers le nord d’un long plateau dans les terrains calcaires crétacés (barrémiens) de faciès urgonien, troué d’avens, strié de petites vallées sèches nord-sud, qui passe à l’ouest au plateau d’Albion. Les pentes supérieures sont sous des bois de chênes (hêtres et sapins sur le versant d’ubac abrupt). Le plateau porte surtout des garrigues, des pelouses à moutons et des cultures de lavandes, de plantes aromatiques et de céréales. La communauté de communes de Lure-Vançon-Durance est un groupement intercommunal des Alpes-de-Haute-Provence unissant 5 communes (1 700 hab.) et siégeant à Salignac. La communauté de communes de Forcalquier et Montagne de Lure est un autre groupement intercommunal des Alpes-de-Haute-Provence formé par 13 communes (8 000 hab.) et siégeant à Forcalquier.