Lutterbach

6 100 hab., 856 ha dont 310 de bois, commune du Haut-Rhin en banlieue NO de Mulhouse, dans le canton de Wittenheim, membre de la communauté de communes de Mulhouse, sur la Doller. Elle s’étend en partie dans la forêt de Nonnenbruch, où le bois de Lutterbach occupe tout le nord du teritoire communal, et participe au bassin industriel mulhousien: plastiques pour bâtiment Technifen (Wehr, 80 sal.), Tissage du Moulin (35 sal.), articles en fil métallique Armatfer (35 sal.); maçonnerie Este (60 sal.), installations électriques Clémessy (60 sal.) et CIE 93 (25 sal.), négoce de bois et matériaux (Oesterlé, 25 sal.), gardiennage Securitas (Loomis, 130 sal.).

Elle est équipée d’un centre pour enfants, d’une maison de retraite (Sarepa, 50 sal.), d’un hôpital privé (30 lits) avec centre de cure (maladies respiratoires), d’un collège public; échangeurs routiers au sud, bifurcation ferroviaire. La commune avait 2 500 hab. en 1901 et 3 000 en 1954; la population a augmenté continûment depuis; elle a encore gagné 400 hab. entre 1999 et 2007. Le finage est traversé par des voies ferrées (gare), les N 66 et D 20 qui s’y croisent par un échangeur, et contient à l’extrême sud le gros échangeur en trèfle de l’A 36 et de la N 66. La partie habitée, dans la moitié sud, est dans le ried de l’Ill, dont les bras sinuent parmi les lotissements et cités ouvrières.


Lutterbach (le)

r., v. Lutter