Mandeure

5 200 hab. (Mandubiens), 1 513 ha dont 726 de bois, commune du département du Doubs dans le canton de Valentigney, juste au sud de celle-ci de l’autre côté du Doubs. Étirée le long de la rive droite du Doubs, Mandeure est l’une des plus anciennes cités comtoises, nommée Epomandurum à l’époque gallo-romaine et qui était alors la ville de la Porte de Bourgogne, disparue au temps des invasions barbares; il lui en reste des éléments d’un théâtre qui était plus grand que celui d’Orange (145 m de diamètre). Elle est très fleurie (quatre fleurs).

Une usine Peugeot Motocycles, centenaire, vient d’y être rénovée et agrandie; elle fabrique les véhicules motorisés à deux roues du groupe (670 sal., contre 970 en 2005) dans le quartier de Beaulieu. Les autres principaux établissements sont une fabrique d’éléments de direction d’automobiles Fuji Autotech (320 sal.) et la papeterie de Mandeure (100 sal.), au groupe vosgien Exacompta Clairefontaine depuis 1990; supermarché U (40 sal.), collecte de déchets Bordy (35 sal.); un collège public, une maison familiale rurale. La ville a eu 2 000 hab. en 1900, 5 100 en 1954, et sa population a culminé à 6 600 (sdc) en 1975; elle a perdu 80 hab. de 1999 à 2008.