Masevaux

3 400 hab. (Masopolitains), 2 321 ha dont 1 709 de bois, chef-lieu de canton et ville principale de la vallée de la Doller à l’extrême SO du Haut-Rhin (arrondissement de Thann), 18 km au SO de Thann et 25 km ouest de Mulhouse. Son nom (val de Mason) rappelle qu’elle est issue d’un monastère de femmes, fondé en 720, qui a donné Masmünster en allemand. Le centre est embelli par une place à fontaines, quelques maisons anciennes (16e-17e s.).

Si le textile et la fonderie ont disparu, Masevaux abrite plusieurs ateliers de mécanique, dont l’allemand Auto-Kabel, composants pour automobiles (250 sal.), CSA (Centre de sous-traitance d’Alsace, 45 sal.), Univers Fog (35 sal.); les fabriques de matelas Le Bed (75 sal.), de pièces de plastique Tanals (25 sal.), de glaces et sorbets Ehrard (95 sal.); voyages en autocar Glantzmann (20 sal.). La ville toutefois cherche à favoriser la villégiature. Elle est fleurie (4 fleurs) et entretient un centre international d’orgue; hôpital local, centre de réadaptation (femmes) de Schimmel, collège public, lycée professionnel; supermarchés Super-U (35 sal.) et Leclerc (30 sal.). Le nombre d’habitants n’a pratiquement pas changé depuis 150 ans.

L’habitat s’est largement étalé dans la plaine de part et d’autre de la Doller, intégrant au sud-ouest le gros hameau de Stoecken et, au nord-est, le grand vallon dans lquel s’étirent les maisons de Houdpach. Le ban communal atteint au sud-ouest la crête du Sudel (915 m) au-dessus des hameaux de Grambaechle, et y ajoute une longue queue vers l’ouest en ubac le long de la crête, jusqu’au Baerenkopf (1 074 m). Il s’étend aussi au sud-est dans la plaine boisée, où a été ouverte une petite zone industrielle, jusqu’au sud de Lauw.

Le canton de Masevaux a 11 600 hab. (11 100 en 1999), 15 communes, 13 467 ha dont 8 232 de bois. Il occupe le haut bassin de la Doller jusqu’à Sentheim, et longe le département des Vosges et le Territoire de Belfort de part et d’autre du Ballon d’Alsace; ski à Sewen et Dolleren. Au SE, où trois communes sont hors du Parc des Ballons, il pousse une pointe jusqu’à l’autoroute A 36. Il est tout entier dans la communauté de communes de la vallée de la Doller et du Soultzbach, qui siège à Masevaux et compte 17 communes (14 600 hab.).