Merveilles (Vallée des)

haute vallée du massif du Mercantour, de formes glaciaires où subsistent de nombreux lacs, et drainée par un petit affluent de la Roya. Elle est connue pour ses innombrables pétroglyphes gravés dans les grès; leur nombre est estimé à plus de 100 000 sur 1 400 ha, sur les pentes occidentales du mont Bego, qui monte à 2 873 m. Ils ont été datés d’environ 4 000 ans et ont été mis en relation avec des observations astronomiques, probablement liées elles-mêmes à un culte solaire; le musée de Tende leur est consacré. Le site est dominé par le mont du Grand Capelet au nord (2 934 m), le mont des Merveilles (2 719 m) et la Cime du Diable (2 686 m) plus au sud. Sous la Cime du Diable scintillent de nombreux lacs dont ceux de la Muta (2 275 m), Carbon (2 175 m) et Long (2 111 m), plus haut celui des Merveilles (2 250 m). Le refuge des Merveilles est à 2 111 m; un «train des Merveilles» va de Nice à Tende quotidiennement. Tout cet ensemble de l’extrême occident de la commune de Tende est inclus dans le parc national de Mercantour.