Mondragon

3 400 hab. (Mondragonnais), 4 065 ha dont 960 de bois, commune du Vaucluse dans le canton de Bollène, 7 km au SSO du chef-lieu. Son territoire s’étend de la limite du Gard à celle de la Drôme, le Rhône fixant sa limite occidentale. Il est traversé par le canal de dérivation de Donzère-Mondragon, qui rejoint le fleuve à la limite sud de la commune. La ligne ferroviaire à grande vitesse passe entre le Rhône et le canal. À l’angle nord-ouest, la commune touche à Pont-Saint-Esprit et au vieux pont sur le Rhône.

Le bourg a des restes de remparts et de son château médiéval; hôtel renaissance de Suze (16e s.), site de fouilles néolithique du Duc (chasséen). Il est frôlé par le faisceau A 7-N 7-voie ferrée PLM et par le Lez, qui atteint la rive gauche du Rône à la sortie de la commune. Celle-ci s’étend sur 7 km vers l’est dans les garrigues. La commune accueille le nettoyage Marius Sabatier (310 sal.), des chantiers des bétons Lafarge (25 sal.) et Lafarge granulats (40 et 25 sal.), les pépinières Demols (30 sal.), les transports Galéran (25 sal.). Mondragon a aussi 454 ha de vignes. La population de Mondragon a culminé à plus de 2 900 hab. en 1861 puis a connu un minimum à 1 700 hab. en 1936; elle augmente depuis.