Mont-Saint-Martin

8 200 hab. (Saint-Martinois), 884 ha, chef-lieu de canton de la Meurthe-et-Moselle dans l’arrondissement de Briey, frontalier de la Belgique et juste au nord de Longwy. La N 52 s’y branche sur l’A 28 vers Arlon. La vieille ville a une église romane classée. Le principal employeur est un hypermarché Auchan (500 sal.), assorti de quelques magasins dont Decathlon (35 sal.) et Tape à l'Œil (habillement, 50 sal.); viandes de boucherie Cerf (50 sal.); mécanique Carradori (30 sal.).

La commune a un collège public, une clinique, un centre hospitalier public. Elle s’est illustrée par la pénible affaire de l’usine de tubes cathodiques du coréen Daewoo, créée en 1996 et montée à 550 salariés, mise en faillite après avoir reçu d’abondants subsides publics sur le Parc transfrontalier, et dont le stock restant a été incendié en janvier 2004 — la firme avait déjà fermé les usines de Fameck et Villers-la-Montagne, et son patron Kim-Woo-Chung est poursuivi en Corée pour délinquance financière. Le grand ensemble du Val Saint-Martin, au nord, figure parmi les «zones urbaines sensibles». La ville avait 4 300 hab. en 1946, 11 600 en 1975; elle en a encore perdu 210 entre 1999 et 2008.

Le canton a 21 500 hab. (20 600 en 1999), 8 communes, 5 945 ha dont 1 448 de bois; limitrophe de la Belgique, il entoure par l’ouest la ville de Longwy et inclut notamment Gorcy et Cosnes-et-Romain sur le plateau frontalier, Lexy et Rehon dans la vallée de la Chiers. Ville-Houdlémont (620 540 hab., 609 ha dont 205 de bois) est la dernière commune au nord-ouest, à la frontière belge, et a une nécropole nationale; sa population s'est accrue de 80 hab. après 1999. Cutry (950 Custériens, 597 ha), sur le plateau au sud de la Chiers à 4 km SO de Longwy, a un château du 18e s. avec musée archéologique à partir des fouilles du site local (nécropole gallo-romaine et mérovingienne); plomberie Laqueste et Alessi (40 sal.).