Monteux

9 700 hab. (Montiliens), 3 902 ha, commune du Vaucluse dans le canton de Carpentras-Sud, 5 km au sud-ouest du chef-lieu sur la route d’Avignon et au bord de l’Auzon. La ville a des restes des remparts et portes du 14e s., ancien donjon (tour Clémentine), église gothique classée; elle est dotée d’un collège et un lycée publics, d’une maison de retraite et d’une maison familiale rurale; la commune a 140 ha de vignes. Monteux est un centre industriel notable: pièces plastiques MGI Coutier (420 sal.); condiments McCormick (190 et 60 sal., ex-Ducros) et conserves Ch. Parraud (95 sal.) et Louis Martin (50 sal.); construction de serres BN (50 sal.), fabrique de carrelages CMP (35 sal.) et d’enseignes Richier (35 sal.). Elle a aussi une agence d’assurances Assurema (40 sal.), un supermarché Coccinelle (30 sal.) et un ensemble de transporteurs: Lurit (180 sal.), Chevallier (80 sal.), FM Logistic (70 sal.), Quennelle (35 sal.), Aixor (30 sal.).

L’activité de Monteux fut longtemps marquée par la présence de la fabrique de feux d’artifice Ruggieri, réorganisée en 1921, mais celle-ci, frappée par une violente explosion en 1977, a été déplacée puis, après le rachat de Ruggieri par Lacroix en 1997, fermée au profit du site haut-garonnais de l’entreprise. La ville est le siège de la communauté de communes des Sorgues du Comtat (4 communes, 28 300 hab.). Monteux avait encore 4 500 hab. en 1846 après avoir abandonné le territoire d’Althen-la-Palud. Descendue à 3 500 hab. en 1891, sa population a d’abord lentement augmenté (4 700 hab. en 1954) puis la croissance s’est accélérée; la commune a encore gagné un millier d’habitants de 1999 à 2004 et dépasse ainsi sensiblement les 10 000 hab.