Monts

7 050 hab. (Montois), 2 728 ha dont 458 de bois, commune d'Indre-et-Loire dans le canton de Montbazon, 16 km SSO de Tours et 7 km à l'ouest de Montbazon, sur la rive gauche de l'Indre. L'ancien village reste pittoresque et d'allure médiévale, la commune a de nombreux châteaux, surtout du 19e s. Elle est aussi et surtout une active grande banlieue de Tours, traversée par la voie ferrée de Bordeaux, que rejoint la ligne du TGV; on y compte 1 800 emplois.

Le principal employeur est le Commissariat à l'énergie atomique (CEA), qui a installé en 1962 au Ripault, au NE de la commune sur la rive gauche de l'Indre, sur 120 ha au site d'une poudrerie remontant à 1786, détruite par une explosion en 1943, une fabrique très fermée d'explosifs et d'amorçage pour l'arme nucléaire, mais n'y emploie pas de matériaux nucléaires. Le Ripault emploie 650 personnes et se sert du champ de tir du Ruchard pour ses essais, 16 km à l'ouest; la gare de Monts, sur la ligne Paris-Bordeaux, est proche. L'usine a attiré toute une série de lotissements autour de Beaumer (on prononce Beaumé) et de Bois Joli, et quelques sous-traitants dont Clemessy (30 sal.). Un autre pôle est celui de la pharmacie et des cosmétiques, avec Astra-Zeneca (suédo-britannique) qui fabrique et emballe des produits pharmaceutiques dans une ancienne usine Roger Bellon rachetée au groupe Rhône-Poulenc (Récipharm, 250 sal.), et le négoce Noveal Pharma (35 sal.); électronique de signalisation Optifib (20 sal.), charpentes Pouessel (35 sal.); nettoyage AMS (70 sal.); supermarché U (50 sal.).

La ville est dotée d'un collège public et d'une maison de retraite. Le château de Candé au nord-est de la commune rive droite, se tient à la pointe d'un éperon de confluence; il appartient au Conseil général qui y organise des manifestations; au centre d'un domaine de 260 ha, il a des éléments du début du 16e s., mais a été refait au 19e s., puis dans les années 1930; il fut le lieu du mariage l'ex-roi d'Angleterre en 1937.

Le site classé du domaine du Breuil est à l'ouest du bourg, le manoir de l'Ortière (15e s.) au nord-ouest. Au sud s'étale le domaine de 500 ha où trône le château de Longue Plaine (18e s.) partagé avec Sorigny. Monts accueille le siège de la communauté de communes du Val de l'Indre, qui réunit 8 communes et 30 300 hab., dont Montbazon, ce qui en fait la plus peuplée du département hors de Tours. Monts avait 1 500 hab. en 1906 et en 1931, puis s'est mise à croître rapidement: 2 000 hab. en 1968, 5 000 en 1979. Elle a encore gagné 450 hab. de 1999 à 2008.