Morzine

3 000 hab., 4 410 ha dont 1 192 de bois, commune de Haute-Savoie dans le canton du Biot à 1 000 m, 15 km au SE du chef-lieu, à 33 km de Thonon. C’est la capitale du ski et des loisirs en Haut-Chablais. Le village ancien est sur un adret au confluent de la Dranse de la Manche, qui vient du sud-est, et du vallon des Ardoisières, qui vient de l’est. Sur le versant occidental de la vallée principale ont été aménagées les stations de ski du Pleney, face au village, et des Raverettes plus au sud, sous la pointe de Nyon, qui offre un superbe panorama du haut de ses 2 019 m. Une autre station, Super-Morzine, domine le village au nord-est, du haut de la montagne de Serace (1 775 m). Chacune des trois dispose d’un téléphérique, le pionnier étant celui du Pleney (1934).

Surtout, vers l’est, a été installée la grande station d’Avoriaz, qui bénéficie de nombreux équipements, d’une architecture audacieuse, d’un altiport et même d’un golf, et s’est rendue célèbre depuis 1973 par un festival du film fantastique tenu en janvier. Avoriaz déborde sur Montriond et communique directement avec la station de Châtel et les proches domaines suisses (Planchaux, les Crosets, Champoussin). La station, vers 1 800 m, est accessible par la route qui monte en lacets à Super-Morzine, par celle qui vient des Lindarets à Montriond, et par le téléphérique qui monte de Prodain, au fond des Ardoisières.

Au sud-est de la commune, les Hauts Forts (2 464 m) portent le point culminant du canton et du Haut-Chablais; toutefois, géologiquement, ils n’appartiennent déjà plus au Chablais proprement dit, mais aux Préalpes régulièrement plissées: ils forment un haut crêt, dont le front très escarpé est tourné vers le sud, dominant le vallon des Mines d’or à la tête de la Dranse; c’est sur leur revers en pente relativement douce que s’est étalée la station d’Avoriaz. Une via ferrata est proposée à 2 000 m, longue de 600 m pour une dénivelée de 173 m.

L’ensemble des stations de Morzine offre plus de 20 000 lits. La ville offre toutes les commodités; église récente (19e s.), écomusée de la vallée d’Aulps; le Club Méditerranée a installé un village qui occupe 140 salariés; le Téléphérique du Pleney en emploie 60, la Sermma (Société d’exploitation des remontées mécaniques Morzine-Avoriaz) 150; résidence Maeva Pierre et Vacances (95 sal.), hôtel-club du Petit-Dru (35 sal.), hôtel des Dromonts (30 sal.); gestion comptable Sareg (25 sal.). Au total, la station propose 81 pistes (dont une trentaine pour le secteur Pleney-Nyon) et 59 remontées mécaniques. Elle cumule 6 600 résidences secondaires. Sa population fut de 2 100 hab. en 1846, 1 300 dans l’entre-deux-guerres, et a crû jusque vers 1985 avant de se stabiliser.