Moskowa-Porte Montmartre-Porte de Clignancourt

quartier du 18e arrondissement de Paris, au nord-ouest. Il s'étire d'ouest en est, de la Porte de Saint-Ouen à la Porte des Poissonniers, entre la rue Belliard au sud et la rue Jean-Henri Fabre au nord, à la limite de Saint-Ouen juste au-delà du boulevard périphérique, qui est ici de direction sensiblement ouest-est et rectiligne. Le territoire est limité à l'est par la rue des Poissonniers, à l'ouest par l'avenue de Saint-Ouen. Il est traversé dans sa partie méridionale par le boulevard Ney, un long élément (3 km) du boulevard des Maréchaux allant de la Porte d'Aubervilliers à la Porte de Saint-Ouen, et par les avenues de la Porte-Montmartre et de la Porte de Clignancourt dans le sens nord-sud.

Entre le boulevard des Maréchaux et le périphérique ont pris place à l'est l'ancienne caserne de Clignancourt, le stade des Poissonniers, le Centre universitaire Clignancourt de l'Université Paris-4 (4 800 étudiants en philosophie, histoire, géographie, anglais, espagnol et musique), le lycée public Rabelais paramédical et social (1 100 élèves dont 720 post-bac), le collège public Maurice-Utrillo (420 élèves); plusieurs tours de logements de plus de 50 m (18 étages) ont été élevées au bord de l'avenue de la Porte des Poissonniers et de la rue Jean-Cocteau. À l'ouest, le jardin René-Binet et le square Marcel-Sembat sont entourés par des blocs d'appartements voisinant avec l'hôpital Bichat-Claude Bernard (990 lits, 4 000 employés dont 850 pour le personnel médical) et le square Henri-Huchard.

Le quartier est desservi par les stations de métro Porte-de-Saint-Ouen et Porte-de-Clignancourt. Outre les deux portes de Paris dont il a pris le nom, il met aussi en exergue une petite rue de la Moskova (143 m de long et 2 m de large…) au sud du boulevard Ney, dont le nom, attribué en 1877 sous le nom de cité de la Moskova à la cité Saint-Barthélemy, et élevé à la dignité de rue en 1997, évoque la traversée victorieuse de la rivière de Moscou le 7 septembre 1812 lors de l'offensive où précisément Ney s'illustra; curieusement, le nom de la rue s'écrit avec un v, celui du quartier avec un inutile w. Une grande partie du quartier est incluse dans la zone urbaine sensible de la Porte de Montmartre, qui s'étend sur 35 ha mais n'a toutefois que 7 300 hab. La station de métro Porte-de-Clignancourt est située à la porte même, où se rencontrent le boulevard Ney, la rue Belliard et le boulevard Ornano; elle est le terminus de la ligne 4, ouverte en 1908, et dispose de quatre accès. L'avenue de la Porte-de-Clignancourt s'étire sur 350 m jusqu'à la limite de Saint-Ouen, depuis 1931.