Noves

4 500 hab. (Novais), 2 792 ha, commune des Bouches-du-Rhône dans le canton de Châteaurenard, 5 km à l’est du chef-lieu. Le village est dans la plaine à 2 km de la rive gauche de la Durance, en un lieu de convergence des ruisseaux et canaux, dont ceux des Alpines et du Grand Aiguillon. Il conserve remparts, portes et tours, beffroi; il offre un théâtre de verdure, des arènes et fêtes camarguaises. Selon la tradition locale, c’est à Noves que Pétrarque aperçut en 1327 Laure de Sade, fille d’Audebert de Noves, avant de dédier quantité de sonnets à une Laure rêvée depuis Fontaine-de-Vaucluse, ou pendant ses voyages, tandis que la vraie Laure l’ignorait et devenait plus de dix fois mère; mais d’autres situent la scène à Avignon.

Vers le sud se situent l’espace anciennement marécageux des Clauzeaux et le village des Paluds de Noves, au nom significatif. Les châteaux de Villargelle et de Bournissac sont plus au sud. Un gros échangeur entre autoroute et N 7 s’est établi de part et d’autre de la Durance, partagé avec Avignon et Caumont-sur-Durance; un barrage est sur la Durance. Le village participe pleinement aux production légumières et fruitières de la basse Durance: les principaux établissements sont un atelier des emballages plastiques Sirap Gema (100 sal.); les transports JHM (110 sal.), Mesguen (80 sal.) et Fourchet (25 sal.); les négoces de fruits et légumes PAS (40 sal.), Sopalco (20 sal.) et de fournitures agricoles Jullian (35 sal.); maçonnerie Nicola (45 sal.). La commune a trois zones d’activités et enregistre 104 ha de vignes. Noves a eu environ 2 200 hab. durant la seconde moitié du 19e s., puis sa population a lentement augmenté, passant à 3 000 hab. en 1955, 4 000 en 1990. Elle a gagné 400 hab. de 1999 à 2005.