Oberhaslach

1 800 hab., 2 522 ha dont 2 057 de forêt, commune du Bas-Rhin dans le canton de Molsheim, 13 km à l’ouest de la ville au débouché de la Hasel dans la plaine, sur la rive gauche. Son territoire englobe les ruines des châteaux de Hohenstein (13e s.), du Nideck (13e s., donjon carré) et du Grand Ringelstein (13e s.), agrémentées de rochers escarpés et de la cascade réputée du Nideck. L'ensemble forme un des lieux les plus appréciés des Vosges alsaciennes et l'un des plus proches de Strasbourg, avec le label «station verte de vacances». La population augmente: elle n’atteignait que 1 000 hab. en 1962, et a encore gagné quelque 300 hab. de 1999 à 2007.

Le village est fleuri, et actif: divers petits ateliers de bois, bâtiment (maçonnerie Boehm, 30 sal.), tricotage, chocolaterie. Le vallon de Klintz, à l'ouest, s'est rempli de pavillons et chalets. D'autres se disséminent le long de la vallée encaissée de la Hasel, jusqu'au hameau de Gensbourg et à la maison forestière d'Eichelberg. Le ban atteint à l'ouest la crête de l'Eichkopf (914 m), de l'Urstein (946 m) et du Bœrenberg (967 m). Vers le sud-est, il englobe une partie de l'agglomération de Niederhaslach.