Orléanais

nom d'une ancienne province dont les titulaires ont joué un grand rôle dans l'histoire du royaume de France. Fort étendue, elle englobait en 1789 un territoire correspondant à peu près à l'addition des départements du Loiret, du Loir-et-Cher et de l'Eure-et-Loir. De nos jours, l'Orléanais est soit un terme flou pour évoquer la mouvance de la ville d'Orléans, soit un terme plus précis désignant une région agricole; mais alors celle-ci est limitée à l'ensemble formé par la forêt d'Orléans et ses abords, par opposition à la Beauce et aux Gâtinais d'un côté, au Val de Loire de l'autre.

En 2006 a été approuvée une appellation viticole d'origine contrôlée (aoc) orléans, portant sur 13 communes au sud de la Loire; elle couvre environ 200 ha; surtout en chardonnay pour les blancs et en pinot meunier pour les rosés et les rouges, et succède à une ancienne appellation vdqs; elle admet une sous-appellation orléans-cléry. Le centre en est la cave coopérative de Mareau-aux-Prés et les vignes sont surtout dans le canton de Cléry-Saint-André.