Ottmarsheim

1 900 hab., 2 587 ha dont 1 371 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton d’Illzach, 14 km ENE de Mulhouse, entre la Hardt et le Rhin. On y visite une église abbatiale octogonale du 11e s., mais c’est surtout un point de projection de Mulhouse sur le Grand Canal d’Alsace, achevé en 1947: centrale hydroélectrique de 156 MW (1952) et 100 salariés, port dit de Mulhouse-Ottmarsheim où passe l’autoroute A 36, écluse du Grand Canal, vaste zone industrielle et logistique de 480 ha partagée avec Chalampé où se trouvent la fabrique d’engrais chimiques PEC-Rhin (230 sal., à Atokem et BASF), la papeterie Clairefontaine (Rhodia, 110 sal.) dont le centre logistique traite quotidiennement 35 000 palettes et 20 000 à 30 000 commandes, Lafarge-Plasteurope (plâtres, 70 sal.), le refendage de tôles d’acier Arcelor-Mittal (ex-Sollac-Cisatol, 85 sal.) et la métallerie Tecta (45 sal.); et de gros silos, le transporteur Geodis (55 sal.); équipements pour automobiles Faurecia (systèmes d’échappement, 30 sal.); isolation Casisol (25 sal.), négoce de fournitures Schmerber (25 sal.). Un nouveau centre logistique Buffa (60 sal.) a été aménagé pour les besoins de l’usine Peugeot de Sausheim.

De 650 habitants entre les deux guerres, la population était passée à 1 800 dès 1954; elle fluctue depuis autour de ce niveau. La ville a un collège public et forme une petite agglomération avec Bantzenheim et Chalampé au nord, Hombourg au sud. Au milieu de la forêt de la Hardt à l’ouest, le hameau de Gruenhutte associe une gare et un parc de gibier à la maison forestière de Salzlecke. Ottmarsheim est le siège de la communauté de communes Porte de France-Rhin Sud (6 communes, 6 600 hab.).