Paris-14e

134 400 hab., 850 ha, arrondissement de la ville au sud. Il a été formé en grande partie par une bonne moitié du territoire de Montrouge, une fraction de Gentilly, une de Vanves et une de l'ancienne commune de Vaugirard, plus une fraction de Paris au sud des boulevards de Montparnasse et Port-Royal. Il est donc délimité par ceux-ci au nord, et va au sud jusqu'aux boulevards Adolphe-Pinard et Romain-Rolland qui sont un peu au-delà du boulevard périphérique; il est limité à l'est par le 13e arrondissement le long des rues de la Santé et de l'Amiral-Mouchez, à l'ouest par le faisceau de voies ferrées de la gare Montparnasse, celles-ci étant en entier dans le 15e arrondissement.

Il est traversé par les deux longues diagonales parallèles NO-SE de l'avenue du Maine et du boulevard Raspail prolongé par l'avenue René-Coty; du NNE au SSO par l'alignement de la rue du Faubourg-Saint-Jacques et de la rue de la Tombe-Issoire. Perpendiculairement, l'arrondissement est structuré par le boulevard périphérique et le boulevard des Maréchaux Brune et Jourdan au sud, l'alignement du boulevard Saint-Jacques et de la rue Froidevaux côté nord.

Au centre, la rue d'Alésia traverse tout le territoire, prolongée dans le 13e par la rue de Tolbiac et dans le 15e à l'ouest par la rue de Vouillé, hommages ostentatoires offerts en 1868 et 1873 à des épisodes glorieux d'un passé à la fois gaulois et franc souligné encore par la rue Vercingétorix, qui longe les voies ferrées, ou la rue de Gergovie, qui lui est perpendiculaire. La rue Raymond-Losserand, la rue Didot, les alignements des rues des Plantes et Gassendi, des avenues du Général-Leclerc et Denfert-Rochereau contribuent à structurer la partie occidentale de l'arrondissement, au plan assez bien quadrillé et qui contient le groupe des hôpitaux Broussais, Saint-Joseph et Notre-Dame-de-Bonsecours.

Au nord s'étend largement le cimetière de Montparnasse, tandis que les abords de la gare Montparnasse ont été vigoureusement réaménagés autour de la place de Catalogne. Au nord-est, entre les boulevards, l'espace est largement occupé par les trois groupes hospitaliers Cochin, Port-Royal-Baudelocque et Saint-Vincent-de-Paul, l'Observatoire et son parc, la prison de la Santé. Au sud-est, l'arrondissement est marqué par la présence en partie aérienne de la ligne B du RER et de son principal relais la gare Denfert-Rochereau, l'hôpital spécialisé Sainte-Anne, le grand parc Montsouris, la Cité internationale universitaire et ses jardins.

L'arrondissement est divisé en six quartiers: Raspail-Montparnasse au nord, Mouton-Duvernet au centre, Pernéty au centre-ouest, Didot-Porte de Vanves au sud-ouest, Jean-Moulin-Porte d'Orléans au centre-sud, Montsouris-Dareau au sud-est. Après avoir culminé à 181 400 hab. en 1954, l'arrondissement a perdu des habitants, jusqu'à un minimum de 132 800 hab. en 1999. Il en a repris un peu depuis, grâce à un solde naturel modérément positif (+0,5% par an) compensant un solde migratoire encore un peu déficitaire (-0,3%).

Cette population est plus instable que dans la moyenne parisienne: 58% des habitants étaient dans le même logement cinq ans auparavant, ce qui rapproche le 14e des arrondissements centraux. Sa population a un niveau de formation (42% de diplômés d'enseignement supérieur) et de qualification (28% de cadres et professions supérieures) un peu au-dessus de la moyenne parisienne. Il est le 13e arrondissement de Paris pour le revenu moyen par ménage (33 100 euros par an, 44 200 pour ceux qui paient l'impôt), et a moins de ménages exemptés d'impôt que la moyenne: autant de traits de la part élevée qu'y a pris la petite et moyenne bourgeoisie.

Il enregistre 85 900 emplois alors que 61 600 de ses habitants ont un emploi (taux de 133%, moins que la moyenne de Paris) et, avec le 12e arrondissement, il est celui des arrondissements parisiens dont les habitants travaillent le plus à l'extérieur (35%). Ses emplois sont d'une composition très proche de la moyenne parisienne. Son potentiel hôtelier n'est pas négligeable, avec 93 hôtels (6 500 chambres) dont 6 de luxe (2 300 chambres) parmi lesquels le Méridien-Montparnasse (Lehwood) de 920 chambres et le Concorde-Montparnasse de 350 chambres.

Ces données cachent toutefois des différences internes assez sensibles: la part septentrionale du 14e est fortement marquée par la proximité des riches 5e et 6e arrondissements et par l'attractivité traditionnelle du Montparnasse; les appartements y sont nettement plus chers qu'au sud et au sud-ouest de l'arrondissement. Un secteur est d'ailleurs en voie de retraitement au sud-ouest (Plaisance-Porte de Vanves), où le boulevard périphérique a été recouvert par une vaste dalle. La majorité municipale est à gauche et le maire est Pascal Cherki, socialiste, avocat.

L'arrondissement accueille des sièges et bureaux de grandes entreprises comme Sanofi-Aventis (2 000 à 5 000 sal.) et les tabacs Seita (Altadis, 500 à 1 000 sal.) toutes deux boulevard Romain-Rolland, Pfizer (pharmacie, 100 à 200 sal.), Aéroports de Paris (500 à 1 000 sal.), Cadbury (500 à 1 000 sal.), Lancel Sogedi (100 à 200 sal.), les fromageries Sodiaal (200 à 500 sal.), Acome (équipements électriques, 100 à 200 sal.), l'informatique IT Link Systems (200 à 500 sal.), la Caisse d'Épargne (1 000 à 2 000 sal.).

Les conseils et services d'entreprises sont représentés par Directique (100 à 200 sal.), AG2R (200 à 500 sal.), Links Services (100 à 200 sal.), Ubifrance (ancien Centre français du commerce extérieur, 200 à 500 sal.), mais dans l'ensemble la présence des services financiers est discrète. L'édition est un peu plus présente avec Albin-Michel (100 à 200 sal.), Dalloz (200 à 500 sal.), la Société d'éditions scientifiques (ou Sophia Publications, 200 à 500 sal., notamment éditeur de la revue La Recherche, Historia, L'Histoire) et l'hebdomadaire Le Point (200 à 500 sal.) à la même adresse (avenue du Maine), qui dépend du groupe Artemis de François Pinault, et les studios Wagram Music (100 à 200 sal.).

Sont également dans le 14e arrondissement la société d'HLM Toit et Joie (100 à 200 sal.), un Monoprix (200 à 500 sal.), les réparations du groupe Darty (100 à 200 sal.), l'aide à domicile LG (100 à 200 sal.); l'hôtellerie Lehwood (500 à 1 000 sal.) pour l'ex-Méridien Montparnasse, restauration La Coupole (100 à 200 sal., groupe Flo), réservations Maison de la France (100 à 200 sal., Atout-France, dépendant du Secrétariat d'État au Commerce), nettoyage Vitronet (500 à 1 000 sal.), transports Logista (100 à 200 sal.); France-Télécom (1 000 à 2 000 sal.), RATP (500 à 1 000 sal.), SNCF (200 à 500 sal.). Le réservoir de Montsouris entraîne la présence du Centre de recherche et d'expertise des Eaux de Paris (100 à 200 sal.) et du captage Eaux de Paris (100 à 200 sal.) et de la Sagep (gestion des Eaux de Paris, 100 à 200 sal.).