Pfastatt

8 600 hab., 524 ha, commune du Haut-Rhin dans le canton de Wittenheim, en banlieue nord de Mulhouse. Elle est équipée d’un collège public, d’un hôpital civil (80 lits), de deux centres pour enfants, d’un actif club de gymnastique rythmique et son carnaval est suivi. De nombreuses entreprises y ont pris place: équipements plastiques pour automobiles Inergy (Solvay et Plastic Omnium, 200 sal.); fabrication de jeux Ravensburger (60 sal.), dont la distribution se fait à Attenschwiller; conserves de fruits Beyer (L’Hirondelle mulhousienne, 25 sal.). Dans les services, informatique Eureka Solutions (30 sal.) et IFS (30 sal.), ingénieries Segula (110 sal.) et Icat (25 sal.); installations électriques Brumer (50 sal.) et Werner (25 sal.), réseaux et canalisations Sade (100 sal.), travaux publics Colas (80 sal.) et Richert (85 sal.); supermarchés U (140 sal.) et Intermarché (30 sal.); négoce de fruits Pomona (80 sal.); mais la grosse usine textile DMC Texunion a dû fermer.

Pfastatt avait 2 000 hab. en 1881, 3 000 en 1906, 4 600 en 1954, 6 400 en 1975 (sdc): une belle progression continue, dont près de 500 hab. gagnés entre 1999 et 2007. L’essentiel de l’habitat est sur la terrasse qui borde la plaine de l’Ill. La limite communale dépasse un peu la rivière au sud, englobant ainsi un tronçon de l’A 36 qui suit la rive droite., et son échangeur avec la D 20, ainsi qu’une petite part du triage ferroviaire de Mulhouse. La plaine de rive gauche est occupée par des ateliers et des jardins ouvriers, mais les lotissements y sont descendus côté est. Au nord-ouest, le territoire communal s’arrête à l’orée des bois.