Piennes

2 490 hab. (Piennois), 467 ha, commune de Meurthe-et-Moselle dans le canton d’Audun-le-Roman, 12 km au SO du chef-lieu et 16 km au NO de Briey, à la source de la Pienne qui descend vers la Chiers; un collège public, entreprises de bâtiment De Carli-Givert (revêtements, 20 sal.) et MTP (travaux publics, 30 sal.), supermarché Match (20 sal.). La commune n’avait que 150 hab. au début du 19e s. et fut absorbée par Landres, qui faisait figure de chef-lieu local.

C’est un ancien centre d’extraction du fer, au cœur d’un petit bassin étendu à l’ouest jusqu’à Bouligny (Meuse) et incluant au nord de Piennes la commune de Landres (930 Landrus dont 65 à part, 804 ha), au sud celle de Joudreville (1 230 Joudrevillois, 558 ha), toutes marquées par les cités minières, les affaissements de terrains et la perte des emplois. Mont-Bonvillers (1 010 Montois, 744 ha), nommée Bonviller puis Bonvillers-Mont jusqu’en 1952, et Murville (270 Murvillois, 557 ha) prolongent ce petit bassin vers l’est, où était exploitée la mine de Murville.

Les cinq communes ensemble ont eu 9 500 hab. en 1931 comme en 1954, 7 100 en 1975, mais seulement 5 800 en 1999. Landres avait intégré Piennes de 1811 à 1910; la population des deux réunies était brusquement montée de 430 hab. en 1901 à 1 600 hab. en 1906, avec l’ouverture de la mine; elle était retombée à 720 en 1931 tandis que Piennes dépassait les 4 000. Landres est montée à 1 000 hab. en 1975 et s’est assez bien maintenue à ce niveau jusqu’en 1999, mais a perdu 70 hab. depuis; elle bénéficie de la N 43 de Longuyon à Briey; elle a un lycée professionnel et un Intermarché de 50 sal. Joudreville a gagné 135 hab. entre 1999 et 2005, soit 13%. Joudreville a gagné 150 hab. de 1999 à 2008, Murville 60. Piennes est le siège de la communauté de communes du bassin de Landres (12 communes, 14 600 hab.).