Pierrefeu-du-Var

4 500 hab. (Pierrefeucains), 5 836 ha dont 3 900 de bois, commune du département du Var dans le canton de Cuers, 7 km à l’est du chef-lieu. La précision «du Var» est de 1935. Le bourg est à la limite orientale de la dépression périphérique des Maures, juste au pied du massif et à demi borné par le cours du Réal Martin qui descend vers le sud-ouest. Il a des restes d’enceintes castrales, un château du 18e s., un musée du santon. Pierrefeu est une grande commune viticole, avec 2 365 ha de vignes, une cave coopérative, les vignobles Fabre Pradel (30 sal.). Le domaine viticole de la Gordonne (240 ha de vignes), orné d’un château du 19e s., a été acquis par le magnat du champagne Vranken et déborde sur Cuers.

Dans la plaine a été installé l’aérodrome de Cuers-Pierrefeu, équipé d’une piste bitumée de 2 000 m et d’une piste gazonnée de 850 m, avec école de pilotage et aéroclub du Soleil créé par Paul Ricard en 1962. Les trois quarts du finage, côté est, sont sur le relief des Maures, échancré par la vallée du Réal Collobrier qui rejoint le Réal Martin au nord-est du bourg; château Montaud. La ville abrite l’hôpital psychiatrique départemental; supermarché Atac (35 sal.). La population communale a régulièrement augmenté durant la plus grande partie des deux derniers siècles: 1 000 hab. en 1806, 1 500 en 1850, 2 900 en 1900, 3 500 en 1954, 4 000 en 1968; elle a ensuite connu un palier jusqu’en 1990, puis a repris une croissance plus vive et a gagné 740 hab. de 1999 à 2007. La mention «du Var» est de 1935.