Piton des Neiges (le)

point culminant de la Réunion, à 3 070 m. Il est au milieu de l’étroite crête des Salazes, qui sépare les cirques de Cilaos et de Salazie, au centre du massif volcanique ancien de l’île. Il est formé de roches volcaniques différenciées, dont les roches dites pintades (hawaIItes porphyriques à gros cristaux de plagioclase) et des scories rouges. Il peut être atteint par le GR R3. Le nom de ce sommet sert aussi à désigner l’ensemble du massif volcanique ancien, formé comme «volcan bouclier» il y a 450 000 ans, actif durant de longues périodes mais éteint depuis 25 000 ans environ, et qui comprend trois grands cirques de cratères, ceux de Salazie, Mafate et Cilaos, plus un presque comblé (Bébour). Trois secteurs du massif ont fait l’objet d’un arrêté préfectoral de protection de biotope, tout autour du cirque de Cilaos.

«Tel de ces pics que tu domines,
Superbe mont salazien,
Tel de ces montagnes voisines
Jaillit ton front aérien.
Immense, immuable, immobile,
Du plateau central de notre île
Ton sommet auguste et tranquille
Se dresse, embrassant l’horizon;
Un hiver éternel y siège,
Et tes flancs que la nue assiège,
Se couvrent de glace et de neige,
A jamais chauves de gazon.»
(Auguste Lacaussade, Hiver, Mer).