Plaine

980 hab. (Plennerés), 2 284 ha dont 1 613 de bois, commune du Bas-Rhin dans le canton de Saales, 9 km au nord de Saales; elle avait 1 500 hab. dans les années 1860, 1 200 vers 1900. Le village disperse ses maisons sur un bas plateau qui domine la rive gauche de la Bruche, et s’entoure de nombreux hameaux dont les principaux sont, à l’ouest, Champenay, à l’est Diespach; un village de vacances au nord-est, un centre de vacances juste au nord au Heydé. Son territoire s’étend de la vallée de la Bruche à la crête des Vosges où il est limitrophe du département des Vosges. Au nord-ouest s’étale le grand cirque de la vallée de la Falle, à l’entrée duquel sont deux maisons forestières, l’ancienne scierie de la Princesse et le petit hameau de la Forge.

Il atteint au nord le sommet de la Chatte Pendue (902 m, d’où s’avance vers le sud le gros relief de la Côte de Plaine (876 m), qui domine le centre de la commune et divise en deux son finage. D’une autre large tête de vallon, au nord-est, celle du Bambois, moins marquée que la Falle, sort le ruisseau des Évaux, qui atteint la rive gauche de la Bruche à l’angle nord-est du finage. Dans la commune sont la fabrique de salaisons Moritz (75 sal.), l’hôtel restaurant Chez Julien (40 sal.), un village de vacances VVF. Plaine a gagné 170 hab. de 1999 à 2007.