Plan-de-la-Tour

2 400 hab. (Plantourians), 3 680 ha dont 2 400 de bois, commune du département du Var dans le canton de Grimaud. Le village occupe un petit bassin à l’intérieur du massif des Maures, à 13 km au nord de Grimaud et 10 km au NO de Sainte-Maxime, par de petites routes. Le bassin est drainé vers Sainte-Maxime par le Préconil. Le finage est entièrement dans le massif, et conserve des traces de plusieurs mines et carrières, ainsi que des anciens bourgs castraux du 11e s., Miramas au sud-est (butte San Peyre) et Pétiache au nord. On y cultive 314 ha de vignes; village-club du Soleil. La commune, issue de La Garde-Freinet en 1792, a eu 1 500 hab. autour de 1860, mais seulement 750 en 1954, bien qu’elle ait progressivement annexé de grandes surfaces prises sur Sainte-Maxime, notamment des vignes. Sa population croît depuis et a gagné 140 hab. de 1999 à 2004. Il s’y ajoute 760 résidences secondaires.