Porte-Saint-Denis-Paradis

quartier au sud-ouest du 10e arrondissement de Paris. Il est compris entre le boulevard de Strasbourg à l'est et la rue du Faubourg-Poissonnière à l'ouest, les Grands Boulevards au sud (Bonne-Nouvelle et Saint-Denis) et la rue de Chabrol au nord. Il est traversé du sud au nord par les rues d'Hauteville et la vieille rue du Faubourg-Saint-Denis, par les rues de l'Échiquier, des Petites-Écuries et du Paradis d'est en ouest.

Il contient les multiples passages et cours d'un ancien quartier d'artisanat, notamment au sud-est les passages couverts pittoresques du Prado (depuis 1765) et Brady (depuis 1828), ce dernier abondant en commerces indo-pakistanais. La rue de Paradis est connue pour réunir de nombreux magasins de vaisselles et cristaux et abritait le musée des cristalleries de Baccarat, transféré depuis dans le 16e arrondissement, place des États-Unis. Le nord du quartier relevait de l'enclos et de la ferme Saint-Lazare; l'hôpital, issu d'une léproserie du 12e siècle, est fermé depuis 1998 et le secteur est en cours de rénovation; le square Alban-Satragne y a été ouvert en 1963.

Au nord-ouest, une caserne affectée à la Garde républicaine a été construite de 1932 à 1941 à l'emplacement de l'ancienne caserne de la Nouvelle France qui logeait les Gardes françaises. Le collège catholique Bossuet-Notre-Dame accueille 300 élèves rue de Chabrol. Celle-ci, qui porte le nom d'un ancien comte et préfet de Paris sous la Restauration, est connue par le fameux «fort Chabrol»: quelques extrémistes antisionistes et antidreyfusards s'y sont retranchés durant un mois en été 1899 dans une maison de francs-maçons qu'ils avaient occupée, soutenant un siège policier qui, toutefois, a pu sembler manquer de conviction. Au sud-ouest, le lycée privé laïque Edgard-Poe (250 élèves) voisine avec le théâtre du Gymnase Marie-Bell (800 places); un hôtel Holiday Inn d'une centaine de chambres est rue de l'Échiquier.

Le quartier est presque entier dans la zone urbaine sensible de la Porte-Saint-Denis-Porte-Saint-Martin, la plus grande de Paris (30 700 hab., 80 ha). Il est desservi par les stations de métro Poissonnière, Gare de l'Est et Château-d'Eau, Bonne-Nouvelle et Strasbourg-Saint-Denis. Son nom associe la porte Saint-Denis au sud et la rue de Paradis au nord (530 m), ancienne rue de Paradis Poissonnière, dont le nom était apparu en contrepoint de celui de la rue d'Enfer, actuelle rue Bleue; c'était une fraction de la rue Saint-Lazare; la dénomination actuelle est de 1881.