Pradet (Le)

11 200 hab. (Pradétans), 997 ha dont 290 de bois, commune du département du Var dans le canton de La Garde, 2 km au sud-est. Elle a été créée en 1894 à partir de La Garde, avec 1 300 hab., et elle a évolué comme banlieue de Toulon: 2 600 hab. en 1954, 5 700 dès 1968, 10 000 en 1992. Les estimations pour 2005 ne lui attribuent pourtant que 10 200 hab. Le bourg originel est à 1 km du rivage; château de la Voulte (centre de vacances); parc Cravéro (palmiers) et pépinières des Jardins d’Eden, musée de la mine à l’extrême sud, près de la pointe du Bau Rouge. La commune donne à l’ouest sur la Grande Rade de Toulon par la baie de la Garonne, bordée de villas, ourlée par les plages de Monaco, des Bonnettes et de la Garonne et dotée du port de plaisance des Oursinières (220 places), d’où l’on peut aller aux îles d’Hyères. Le cap de Carqueiranne est à l’entrée de la rade. Au sud-est, les forts de la Gavaresse et de la Colle Noire sont juchés sur un relief isolé et oblong, montant à 295 m, à la limite de la commune de Carqueiranne. La commune est surtout résidentielle et les entreprises sont petites et dispersées; supermarchés Casino (55 sal.) et Intermarché (20 sal.), nettoyage SDI (35 sal.); un village de vacances VVF (55 sal.), maison de retraite (25 sal.) et institut médico-éducatif; 750 places de camping et 800 résidences secondaires.