Puy-Sainte-Réparade (Le)

4 900 hab. (Puechens), 4 639 ha dont 1 209 de bois, commune des Bouches-du-Rhône dans le canton de Peyrolles-en-Provence, 14 km à l'ouest du chef-lieu et 22 km au nord d'Aix, dont elle devient une banlieue résidentielle. Le village est au bord de la plaine de la Durance; son finage est traversé par le canal de Marseille et par le canal d'amenée de Saint-Chamas, qui contourne le château de Fonscolombe (18e s., avec domaine viticole) au sud-est et le domaine d'Arnajon (17e-19e s., avec parc). Le domaine départemental de la Quille offre un parcours de brebis dans les reliefs de la Trévaresse au sud, où demeurent des traces de l'oppidum de la Quille.

La commune n'avait que 1 100 hab. en 1936 (1 600 en 1851); elle croît depuis, a passé les 3 000 hab. en 1982 et les 5 000 en 2006, avec un gain de 300 hab. depuis 1999. Ele cultive 430 ha de vignes et dispose d'une cave coopérative. Elle accueille une usine d'électronique d'armement Sodielec (130 sal.), les transports Nicolas (45 sal.), le nettoyage Frenet (30 sal.); centre d'aide par le travail, maisons de retraite les Fontaines (95 sal.) et les Luberons (55 sal.), centre naturiste Messidor.