Râpée (quai de La)

voie de Paris dans le 12e arrondissement, le long de la Seine entre le boulevard de la Bastille au débouché du port de l'Arsenal, et le pont de Bercy, dans les quartiers Aligre-Gare de Lyon et Bercy. Son nom est celui d'un ancien commissaire aux guerres de Louis XV, qui avait une propriété aux environs aux portes de Paris, au-delà de la barrière de la Râpée; le château de la Râpée est dans l'Eure près de Gisors. Le quai a été élargi en 1967 et 1994 pour l'aménagement de la voie sur berge Georges-Pompidou, qui passe ensuite au milieu du quai en contrebas et conduit vers l'A 4. Le pont d'Austerlitz et le viaduc du métro, le pont Charles-de-Gaulle et le bâtiment du ministère des Finances franchissent le quai, dont la partie aval supporte la ligne de métro 5 et la station Quai-de-la-Râpée. Le quai est bordé par l'Institut Médico-Légal. La barrière de La Râpée de l'enceinte d'octroi des Fermiers généraux, était au niveau du pont de Bercy. Le port de La Râpée borde la partie amont du quai. La station Quai-de-La-Râpée du métro est sur la ligne 5, en extérieur près de l'entrée du bassin de l'Arsenal et à la sortie du viaduc d'Austerlitz. Elle s'est nommée Mazas en 1906, du nom de la proche ancienne prison, puis Pont-d'Austerlitz en 1907 et a repris son nom actuel en 1916.