Recey-sur-Ource

400 hab. (Recéens), 2 669 ha dont 1 532 de bois, chef-lieu de canton de la Côte-d’Or dans l’arrondissement de Montbard, 65 km au NNO de Dijon, 28 km ESE de Châtillon-sur-Seine. Le village, qui conserve des restes de fortifications et de maisons du 16e s., et des témoignages anciens (oppidum et chantier de fouilles), est le pays natal de Lacordaire (1802-1861), à qui a été consacré un musée; un collège public; village fleuri avec petit lac en cours d’aménagement avec base de sports, et une forêt de 1 200 ha; au SO, la ferme Creuse est un centre de vacances et de découverte. La commune a dépassé les 1 000 hab. en 1881 et en avait encore plus de 700 en 1954 mais sa population diminue toujours.

Le canton a 2 000 hab. (2 200 en 1999), 17 communes, 28 954 ha dont 16 937 en forêt; limitrophe de la Haute-Marne, presque entièrement boisé, il est traversé par l’étroite vallée de l’Ource et fait partie du plateau de Langres. Leuglay (360 hab., 2 456 ha dont 1 713 de bois), dans la vallée de l’Ource à 7 km au NO de Recey, a une entreprise de carbonisation du bois Bordet (GBMF, 40 sal.) et une scierie, ainsi que les pépinières forestières Naudet (40 sal.) et les travaux publics NEV (25 sal.); ancienne chartreuse et forêt domaniale de Lugny à l’est du village, centre d’interprétation de la forêt.

À l’ouest s’enfonce la petite vallée de la Digeanne, affluent de l’Ource; Montmoyen (85 hab., 1 920 ha dont 1 299 de bois), assez isolée dans les bois à 10 km au SO de Recey, y conserve un château des 17e-18e s. Saint-Broing-les-Moines (190 hab., 2 009 ha dont 892 de bois), 12 km au sud de Recey au-dessus de la vallée de la Digeanne, a une petite fabrique d'articles métalliques Mathiaut (25 sal.). À Beneuvre (95 hab., 1 540 ha dont 768 de bois), à la pointe sud-est du canton à 14 km de Recey, négoce agricole du groupe Soufflet (25 sal.).