Rhin (Haut-)

département de la région Alsace, 742 400 hab. (707 600 en 1999), 352 300 ha (densité 211), 6 arrondissements, préfecture Colmar. Il compte 7 députés, 3 sénateurs, 31 cantons et 377 communes, dont 11 de plus de 10 000 hab., 28 communautés de communes et 2 d’agglomération, 6 pays, 7 Scot. La majorité politique est à droite; le président du Conseil général est Charles Buttner (UMP), élu du canton d’Habsheim.

Le département est bipolaire: la croissance industrielle de Mulhouse a été telle que l’agglomération a dépassé celle de la préfecture; encore peut-on considérer que Bâle et ses banlieues forment un troisième pôle. Le Haut-Rhin a la plus grande partie du Vignoble alsacien et du massif vosgien proprement dit, ce qui lui a procuré nombre d’activités industrielles, puis touristiques; le Bassin des Potasses y a ajouté ses richesses.

En revanche, la plaine n’a pas une agriculture aussi intensive que celle du Bas-Rhin et la forêt de la Hardt y tient une large place; au sud de Mulhouse, le Sundgau et les premiers plis du Jura forment un ensemble de hautes collines de polyculture. Le Haut-Rhin possède entièrement la partie longue du Grand Canal d’Alsace, flanquée par la forêt de la Hardt. Au sud-ouest, la porte de Belfort fournit un passage et un foyer industriel symétrique de celui de Bâle au sud-est, moins puissant et moins attractif, mais qui a essaimé dans la partie mulhousienne du département. De la sorte, le département est servi par deux grands couloirs de peuplement, l’un ouest-est de Belfort à Bâle par Mulhouse, l’autre le long des Vosges par Colmar.