Ridellois (le)

nom parfois donné à la contrée autour d'Azay-le-Rideau (Indre-et-Loire), surtout au nord du bourg. Le nom vient d'Hugues Ridel, à qui le roi Philippe-Auguste attribua la seigneurie en 1213. Les Coteaux du Ridellois sont parfois considérés comme une unité de paysage originale du département, marquée par l'abondance des vignes (appellation touraine-azay) et des vergers. Ils accueillent aussi une nouvelle population périurbaine.