Rimbach-près-Masevaux

510 hab., 1 666 ha dont 1 068 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton de Masevaux, 9 km au NNO de la ville. Le village aligne ses maisons le long du Seebach, qui descend vers la Doller. Il est complété en aval par les hameaux de Harben et Riedelsbourg. Sa population est restée stable de 1999 à 2007.

Vers l'ouest, l'habitat remonte par le hameau d'Ermensbach le long du Neuweiherbach, son affluent de gauche alimenté par les lacs du Grand et du Petit Neuweiher (5 et 1,1 ha, avec barrages, vers 820 m). Plus au nord et en amont du village, la grand vallon du Schoenebaechle est parallèle au précédent et alimenté par le lac des Perches (Sternsee, 4,4 ha, à 895 m), rond et dominé par la Tête des Perches (1 222 m) et le col des Perches (1 072 m); le vallon porte les anciens hameaux de Moyenne et Basse Bers, et la ferme-auberge de Riesenwald, sous le Rimbachkopf (1 195 m), point le plus septentrional de la commune.

Toute la crête qui domine les deux lacs à l'ouest porte le nom de Gresson et culmine à 1 257 m à la Haute Bers. Un périmètre militaire protège les pentes orientales du Gresson, dans la commune. Les habitats du Gresson Moyen (ferme-auberge) et du Gresson Bas sont à 940 et 600 m au sud-ouest du finage, dans le haut bassin du Neuweiherbach. La partie nord-est du finage est occupée par la haute vallée du Seebach ou Kerbach, et monte jusqu'au Stiftkopf, à 1 055 m, et au Belackerkopf (1 042 m), sur la crête qui sépare les bassins de la Doller et de la Thur; la ferme-auberge de Rochberg y est établie.